BFMTV

Stevie Wonder rend hommage à Michelle Obama en chanson

Stevie Wonder sur le plateau le 11 janvier 2017

Stevie Wonder sur le plateau le 11 janvier 2017 - The tonight show

L'artiste de 66 ans a profité de son passage dans le Tonight Show pour chanter tout le bien qu'il pensait de la Première Dame des États-Unis, présente en plateau.

"Je t'aime Michelle." Invité dans le Tonight Show de Jimmy Fallon la semaine dernière, Stevie Wonder a rendu un vibrant hommage à la Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, également présente en plateau.

L'artiste de 66 ans s'est lancé dans un medley, au piano, de Isn’t She Lovely et My Chérie Amour, en modifiant les paroles. "Si je n’assure pas, virez-moi", a-t-il déclaré avant d'interpréter son tube de 1969, rebaptisé Michelle Amour pour l'occasion.

"Mon amour de Michelle, belle comme un jour d'été. Mon amour de Michelle, aussi douce que les fleurs qui fleurissent en mai. Mon amour de Michelle, vous êtes la seule que nous adorons", a-t-il notamment chanté, en anglais.

A la fin de la prestation du chanteur, Michelle Obama s'est dirigée vers l'artiste, pour le prendre dans ses bras.

"Je tiens la main de la Première Dame. Ne le dites pas au président, mais je tiens la main de la Première Dame", a-t-il plaisanté.

Michelle Obama, une future femme politique? 

Stevie Wonder a également eu un mot pour celui qui s'apprête à quitter la Maison Blanche. Il a expliqué avoir rencontré Barack Obama lorsque ce dernier était en passe de devenir sénateur.

"Il voulait que je lui fasse une faveur. Je lui ai dit 'prions pour que vous deveniez président des États-Unis'. Les prières se sont réalisées. Ce fut un moment magique", a-t-il déclaré.

Le passage de Michelle Obama sur le plateau de Jimmy Fallon le 11 janvier dernier, était la dernière télé en tant que première dame des Etats-Unis de l'épouse de Barack Obama. La First Lady bénéficie d'une énorme cote de popularité outre-Atlantique. A tel point que beaucoup gardent l'espoir de la voir faire son entrée en politique.

En novembre dernier, son mari, Barack Obama avait toutefois assuré dans les colonnes du magazine Rolling Stone que "Michelle ne sera jamais candidate", coupant ainsi court à toutes les spéculations.

Romain Iriarte