BFMTV

Pourquoi Metallica a rendu un hommage particulier à Ennio Morricone

Le compositeur Ennio Morricone.

Le compositeur Ennio Morricone. - Robyn BECK / AFP

Le groupe de metal californien salue la mémoire du compositeur italien mort lundi, "une source importante de notre inspiration".

C'est une petite tradition des concerts de Metallica: depuis 1983, le groupe de hard-rock américain a pris l'habitude d'entamer ses shows par une reprise de The Ecstasy of Gold, morceau composé par Ennio Morricone pour le film Le Bon, la brute et le truand de Sergio Leone. Mardi, au lendemain de la mort du compositeur italien, Metallica lui a rendu hommage. Le chanteur, James Hetfield, a salué sa mémoire par le biais d'une publication sur le compte officiel du groupe:

"Le jour où nous avons joué The Ecstasy of Gold comme nouvelle introduction en 1983, c'était magique!", écrit-il en légende d'une photo du musicien. "Depuis, c'est devenu une part de nos (...) rituels de préparation avant les concerts. J'ai chanté cette mélodie des milliers de fois pour chauffer ma gorge avant d'entrer en scène."

"Un membre de la famille Metallica"

Et de conclure: "Merci, Ennio Morricone, de nous avoir motivés, d'être une source importante de notre inspiration, et un lien entre les membres du groupe, de l'équipe, et les fans. Je te considérerai toujours comme un membre de la famille Metallica."

Ennio Morricone est mort à Rome à 91 ans, après avoir été hospitalisé à la suite d'une chute ayant provoqué une fracture du fémur. Le "maestro" italien, oscarisé à deux reprises, a créé plus de 500 musiques pour le cinéma. Il a marqué l'histoire du septième art en signant des bandes-originales ultra-reconnaissables pour de grands classiques, comme Il était une fois dans l'Ouest ou Les Incorruptibles.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV