BFMTV

Musique : le marché du disque poursuit sa chute en 2012

-

- - -

Le marché de la musique enregistrée a encore reculé en 2012. Mais la bonne santé de l'achat numérique compense l'effondrement des ventes physiques, CD et DVD.

Requiem pour un CD. Le marché de la musique enregistrée a encore reculé en France en 2012, a annoncé jeudi le Snep, le principal syndicat de producteurs du disques. A quelques jours de la divulgation du bilan officiel du Midem, le rendez-vous annuel de l'industrie musicale, il évoque une baisse entre "0 et 5%". Dû à la "baisse à deux chiffres" pour le physique, CD et DVD.

"La tendance de 2012 est celle qu'on connaît depuis plusieurs années. Ce n'est pas une très bonne année pour le physique (les ventes de CD et DVD), même si le dernier trimestre a été bon", a indiqué le directeur général du Snep, David El Sayegh.

En revanche, le secteur numérique, streaming et téléchargement, a été "bon". Il représente désormais un quart du marché, contre 20% en 2011. La bonne santé du numérique en France fait écho à la consommation américaine, où pour la première fois les ventes de musique numérique ont dépassé les ventes physiques.

>> A LIRE : Quand le numérique fait mieux que le physique

"Progression à deux chiffres" pour le numérique

Les téléchargements ont connu une progression "à deux chiffres significative mais moins forte que l'année dernière", tout comme le streaming, qui progresse "très fortement".

Le bilan du marché français sera dévoilé dans sa totalité lundi par le Snep au Midem, le rendez-vous annuel de l'industrie musicale à Cannes.