BFMTV

Le guitariste de Queen, Brian May, sort un morceau pour une sonde de la Nasa

Brian May

Brian May - AFP

Un scientifique a demandé au guitariste de composer une musique pour la sonde New Horizons, qui va survoler un objet spatial situé à 1,6 milliard de kilomètres au-delà de Pluton.

Le guitariste de Queen, Brian May, va sortir pour le jour de l'An un nouveau morceau en hommage à une sonde de la Nasa qui s'apprête à battre un record historique.

Le 1er janvier, la sonde New Horizons va en effet survoler un objet spatial surnommé Ultima Thule, situé à 1.6 milliard de kilomètres au-delà de Pluton dans la ceinture de Kuiper. Jamais un véhicule spatial n'avait effectué un survol aussi lointain.

Un scientifique de la Nasa a demandé au guitariste britannique - accessoirement titulaire d'un doctorat en astrophysique - de composer de la musique pour l'occasion. Résultat: à 71 ans, Brian May va sortir New Horizons, son premier single solo depuis 1998. 

Astronomie et musique

"Réunir ces deux aspects de ma vie, l'astronomie et la musique, était un défi intéressant", a expliqué l'ancien compère de Freddie Mercury dans un communiqué, qui tient à rendre hommage à cette réussite scientifique. "C'est le point le plus lointain que la main de l'Homme ait jamais atteint".

Un extrait du morceau, qui laisse entendre la voix du scientifique décédé Stephen Hawking sur des notes de guitare de Brian May, est disponible sur le site du musicien. 

N.B. avec AFP