BFMTV

L'Eurovision propose à la candidate russe de participer via satellite

Ioulia Samoïlova doit représenter la Russie à l'Eurovision 2017 qui se tiendra à Kiev.

Ioulia Samoïlova doit représenter la Russie à l'Eurovision 2017 qui se tiendra à Kiev. - HO - Channel One - TV- AFP

Les organisateurs du concours de l'Eurovision déploient des trésors de diplomatie et d'inventivité pour que la candidate russe, interdite de territoire en Ukraine, puisse tout de même participer.

Casse-tête diplomatique à l'Eurovision, qui a proposé jeudi à la candidate russe de se produire en duplex, via satellite, depuis Moscou pour participer à l'édition 2017 du grand concours de la chanson, après l'interdiction d'entrée prononcée à son encontre par l'Ukraine.

Dans un communiqué publié à son siège à Genève, l'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER) indique avoir "travaillé dur pour trouver une solution" permettant à la chanteuse russe Ioulia Samoïlova de concourir le 13 mai.

Interdiction d'entrée

La proposition de l'Eurovision est "sans précédent", ajoute l'organisation, et permettra à la chanteuse de participer à la deuxième demi-finale via satellite. "Si la Russie était qualifiée pour la finale, la même solution s'appliquerait", ajoute le communiqué. Selon l'UER, "c'est quelque chose qui n'a jamais été fait durant les 60 ans d'histoire de l'UER".

Cependant, ajoute-t-elle, "dans l'esprit des valeurs de l'Eurovision d'accueil et d'ouverture et dans le cadre du thème de cette année, la célébration de la diversité, la décision a été prise pour s'assurer que tous les 43 candidats aient l'opportunité de participer".

"Nous continuons notre dialogue avec les autorités ukrainiennes dans le but d'avoir tous les artistes présents à Kiev, la ville hôte, ce qui est bien sûr, notre option préférée", a déclaré le responsable du concours de l'Eurovision Jon Ola Sand.

Concert en Crimée

Toutefois, si l'Ukraine maintient son interdiction d'entrée à l'encontre de la chanteuse russe handicapée, "nous avons proposé à la chaîne de télévision russe Channel One Russia la possibilité qu'elle chante en direct via satellite", a-t-il ajouté.

Le Kremlin a appelé jeudi Kiev à "revenir sur sa décision", qui pénalise la chanteuse de 27 ans parce qu'elle a donné un concert en juin 2015 en Crimée, un peu plus d'un an après l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.

la rédaction avec AFP