BFMTV

Georges Moustaki: le monde de la culture salue un "grand poète"

Georges Moustaki s'est éteind ce jeudi à l'âge de 79 ans.

Georges Moustaki s'est éteind ce jeudi à l'âge de 79 ans. - -

Le chanteur Georges Moustaki est mort tôt, ce jeudi matin, à l'âge de 79 ans. De Frédéric Mitterrand à Yves Duteil, sa disparition a fait réagir de nombreuses personnalités du monde culturel.

"Un grand poète", "un amoureux de la langue française", "un artiste immense": la disparition du chanteur Georges Moustaki, ce jeudi, à l'âge de 79 ans, a fait réagir de nombreuses personnalités du monde culturel.

Né en 1934 à Alexandrie, le chanteur d'origine grecque souffrait de problèmes respiratoires.

Hollande: "je salue un immense artiste"

"J’apprends avec tristesse la disparition de Georges Moustaki, a dit le président de la République François Hollande.Je salue un immense artiste, dont les chansons populaires et engagées auront marqué plusieurs générations de Français."

"Parolier exceptionnel, il a inspiré certains des plus grands chanteurs de la seconde moitié du XXème siècle, poursuit le chef de l'Etat dans un communiqué. Il avait créé avec le public une relation très particulière, fondée sur la puissance de son talent, sur la sincérité de ses engagements et sur la force de sa présence sur scène".

"Un homme remarquable"

"C'était un homme remarquable qui vous marquait de sa présence". Sur BFMTV, le chanteur Yves Duteil a réagi avec émotion à la mort de Georges Moustaki.

"Pour moi, c'est plus qu'une référence, c'est quelqu'un de totalement hors-normes qui échappe à toute définition, qui a écrit les plus belles chansons de notre patrimoine. Je suis très ému d'apprendre qu'il vient de nous quitter".

"Le géant de la musique française"

"Je suis très ému par la mort de Moustaki. C'était vraiment le géant secret de la musique française", a déclaré, pour sa part, l'ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

"Il a écrit et composé quelques unes des chansons qui nous accompagnent tous les jours. Ce n'est pas un miracle d'ailleurs si Edith Piaf l'avait remarqué depuis le début et en avait fait un de ses amours. C'était un homme absolument merveilleux, d'une gentillesse, d'une douceur et d'une liberté extraordinaires. C'est un homme qui n'excluait personne. J'ai des souvenirs personnels très forts avec lui", a poursuivi Frédéric Mitterrand.

"Un artiste engagé"

L'actuelle ministre de la Culture, Aurélie Filipetti, a également réagi à la disparition de l'artiste, via son compte Twitter, exprimant une "immense tristesse".

Georges Moustaki nous a quitté :une immense tristesse. Un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes ,un grand poète #patrimoine
— Filippetti Aurélie (@aurelifil) 23 mai 2013

"Un aristocrate bohème, amoureux de la langue française"

L'animateur de télévision Nikos Aliagas, lui aussi très ému, a évoqué, au micro de BFMTV, un "grand copain", "humble", "fidèle en amitié", qui ne "cherchait pas la reconnaissance ni les médailles".

"Georges faisait partie de ceux qui venaient nous saluer et nous soutenir dans la communauté grecque de Paris. On avait le point commun de nos racines communes. Il nous faisait rêver en nous racontant des histoires. (...) C'était un aristocrate bohème, amoureux de la langue française, quelqu'un de très tendre".

A LIRE AUSSI:

>> VIDEO - Georges Moustaki, des chansons inoubliables

A.S.