BFMTV

A Cannes, JoeyStarr et Bill Murray pour ambiancer la Croisette

JoeyStarr en concert en 2019 à l'AccorHotels Arena.

JoeyStarr en concert en 2019 à l'AccorHotels Arena. - Geoffroy Van Der Hasselt - AFP

L'édition 2021 du festival de Cannes sera très marquée par la musique, avec la comédie musicale Annette, un documentaire de Charlotte Gainsbourg sur sa mère Jane Birkin, et des spectacles de Bill Murray et JoeyStarr.

La Croisette en prendra plein les oreilles : le Festival de Cannes joue cette année une partition très musicale, qui met à l'honneur des légendes du rock et du rap. Revue de détail de ces films qui donneront le tempo de cette édition.

Les Sparks au pays de Leos Carax

Cinéaste hors du commun rencontre groupe légendaire : dès l'ouverture du festival le 6 juillet, le film Annette donne le la. Derrière la caméra, l'inclassable Leos Carax (Les Amants du Pont-Neuf). Devant, les stars Marion Cotillard et Adam Driver, et au scénario comme à la musique, l'inclassable duo californien Sparks, figure de la scène alternative depuis les années 1970.

Projeté en avant-première mondiale et en compétition, Annette raconte l'histoire d'Henry, un comédien de stand-up, et d'Ann, une cantatrice de renommée internationale, dont le couple épanoui et glamour est bouleversé par la naissance de leur premier enfant. "Annette est un cadeau espéré par les amoureux de cinéma, de musique et de culture", a promis le président du Festival Pierre Lescure.

Le Velvet par Todd Haynes, Jane Birkin par sa fille

Les années 1970 n'ont pas dit leur dernier mot. Le Velvet Undeground est au coeur d'un documentaire signé Todd Haynes, auteur de Velvet Goldmine, inspiré de David Bowie, et I'm not There, sur Bob Dylan. Le film promet de mélanger interviews et images exclusives de l'époque pour éclairer le parcours de la formation new-yorkaise culte, dont le rock expérimental a connu un succès public tardif, qui comptait notamment Lou Reed dans ses rangs.

Côté franco-britannique, Charlotte Gainsbourg, livre son premier film de réalisatrice avec Jane par Charlotte, un documentaire intime tourné sur plusieurs années, consacré à sa mère, Jane Birkin, avec notamment des séquences filmées rue de Verneuil, le domicile parisien de Serge Gainsbourg où la famille a vécu.

Une autre star, le flegmatique Bill Murray, a promis de se produire sur scène à Cannes, en marge de la présentation en séance spéciale de New Worlds, the Cradle of Civilization, captation d'un concert-performance, sur des musiques de Bach ou Astor Piazzolla, auquel l'acteur fétiche de Wes Anderson a participé un soir d'été à Athènes, en compagnie de trois musiciens.

Du rap sur plusieurs générations

En compétition, Haut et fort, du Marocain Nabil Ayouch, qui avait marqué pour ses débuts avec Much Loved, suit groupe d'adolescents épris de culture hip-hop. Des jeunes qui ont "tant de choses à raconter mais pas les outils pour le faire", a-t-il détaillé dans un entretien à l'AFP.

Confondateur du groupe phare du rap français NTM avec Kool Shen, JoeyStarr pourrait se montrer sur la Croisette pour Cette musique ne joue pour personne, de Samuel Benchetrit, où il côtoie une autre musicienne passée au cinéma : Vanessa Paradis. Il pourrait aussi passer une tête à la projection, en séance de minuit, d'un biopic sur les débuts de la formation légendaire du rap français, Suprêmes. L'occasion pour le vétéran JoeyStarr de venir interpréter Seine-Saint-Denis Style sous les ors du Palais des Festivals?

Chanson sur tous les tons

Outre la présence dans le jury de Mylène Farmer, vedette de la chanson française dont le succès perdure depuis les années 1980, le très attendu biopic sur la star mondiale Céline Dion "Aline", par Valérie Lemercier, doit être présenté après avoir vu sa sortie française reportée à plusieurs reprises depuis le début de la pandémie.

Quand aux frères Larrieu, ils ont confié à des musiciens phares de la scène française (Etienne Daho, Dominique A, Bertrand Belin, Jeanne Cherhal...) l'écriture des chansons de leur comédie musicale Tralala, avec Mélanie Thierry, Maïwenn, Josiane Balasko ou encore Denis Lavant. Sur la première photo publiée du film, l'acteur Mathieu Amalric joue du ukulélé. Tout un programme.

M. R. avec AFP