BFMTV

Miss France: Vaimalama Chaves révèle son plus grand regret depuis son sacre

Vaimalama Chaves, Miss France 2019

Vaimalama Chaves, Miss France 2019 - Lou Benoist- AFP

Vaimalama Chaves, qui rêve de reprendre des études de sciences politiques, dévoile son premier disque et dresse un bilan de son année de Miss.

Miss France 2019, Vaimalama Chaves s'apprête à rendre sa couronne. En attendant, la jeune femme dévoile un premier disque. Composé de sept reprises et de six chansons originales, il paraîtra le 6 décembre. 

Après une année marquée par son franc-parler et des prises de position contre le harcèlement scolaire, elle dresse un premier bilan de son expérience de Miss France. Interrogée par Nice Matin, elle confie avoir un regret depuis son sacre:

"J'ai regretté de n’être plus considérée comme un individu, mais davantage comme un objet. Miss ou pas, je ne suis pas infaillible, je peux tomber malade, me sentir triste, avoir du mal à sourire, et je me suis parfois heurtée à une forme d’intolérance."

Bientôt des études de sciences politiques 

Souvent critiquée sur les réseaux sociaux, elle n'a pas hésité à affirmer sa personnalité: "J’ai su aussi délier [ma langue] pour des rappels à l’ordre, lorsque c’était nécessaire", explique-t-elle, avant d'ajouter: "J’ai la chance d’avoir une mère à fort caractère, qui m’a appris à aimer la vie, mais aussi à être audacieuse et déterminée".

Elue Miss France en décembre dernier, Vaimalama Chaves a décidé de ne concourir ni pour Miss Univers, ni pour Miss Monde. Elle passera le flambeau à sa successeure le 14 décembre prochain, lors de l'élection de Miss France 2020 à Marseille.

Vaimalama Chaves ne souhaite pas pour autant poursuivre dans la musique. "Cet album, c’est plutôt l’accomplissement de quelque chose d’inavoué. Mais j’en suis encore étonnée", dit celle qui veut reprendre des études de sciences politiques et devenir professeure de marketing.

Jérôme Lachasse