BFMTV

Madonna en vacances au Malawi avec tous ses enfants

Madonna, le 10 juillet au Malawi. La star y finance la construction d'un hôpital.

Madonna, le 10 juillet au Malawi. La star y finance la construction d'un hôpital. - Eldson Chagara - AFP

De retour au Malawi, Madonna joue les mécènes, entourée de ses quatre enfants, David et Mercy, adoptés dans le pays, mais aussi Lourdes et Rocco.

Madonna concilie vacances familiales et bonne action. En visite au Malawi, pays d'origine de ses deux derniers enfants, elle supervise le chantier d'une unité de chirurgie pédiatrique qu'elle finance à Blantyre. La star est aussi accompagnée de Lourdes et de son fils Rocco, dont le père Guy Richie a désormais la garde.

Ce voyage est également l'occasion pour son fils David, adopté au Malawi il y a dix ans, de renouer avec la culture de son pays. Madonna a ainsi posté sur Instagram des photos de la cérémonie au cours de laquelle le garçon de 11 ans a reçu son "nom tribal", dans "le village de ses ancêtres". Rocco, avec qui la chanteuse a renoué après une pénible bataille pour en obtenir la garde, est également présent sur la photo.

Dans une ambiance très Rendez-vous en terre inconnue, et loin des polémiques liées à ses derniers concerts, Madonna a posté de nombreux clichés sur les réseaux sociaux, ponctués de commentaires empreints d'une philosophie toute "madonienne": "Nous avons oublié notre humanité... Que nous sommes sur cette route ensemble. (...) Et si ce vaisseau coule, nous coulons tous ensemble. Prions pour la paix dans le monde".

La chanteuse s'est rendue dimanche à Blantyre, capitale économique du Malawi et s'est félicitée de "l'énorme impact" de "ce nouvel équipement", "première unité de soins intensifs pour les enfants" dans un hôpital au Malawi.

C'est sa fondation, Raising Malawi, qui finance cette unité de 50 lits dans l'hôpital Queen Elizabeth Central de Blantyre. L'actuelle unité de soins intensifs du Queen Elizabeth Central, un établissement datant de 1958 et appelé à soigner les 600.000 habitants de Blantyre, abrite seulement quatre lits.

L'accès aux soins hospitaliers est insuffisant au Malawi où 40% des 15 millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté avec seulement un dollar par jour. Le pays est très dépendant de l'aide extérieure et le sida y a fait près d'un million d'orphelins. Il figure parmi les vingt pays les moins développés au monde, selon l'indice de Développement humain (IDH) des Nations unies.

Frictions et controverse

C'est la première fois depuis deux ans que Madonna revient au Malawi, où elle avait suscité une controverse. En 2013 notamment, un séjour de la star dans le pays avait donné lieu à des frictions avec la présidente d'alors Joyce Banda, qui avait lui avait reproché de se comporter avec les autorités en terrain conquis, de réclamer un traitement de VIP injustifié et de se vanter exagérément de sa générosité envers le Malawi.

Mais son successeur, Peter Mutharika, élu en 2014, a tout fait pour renouer avec l'artiste. Madonna doit d'ailleurs le rencontrer lundi. La pop star a confirmé qu'elle ne relancera pas son projet d'une école pour filles dans le pays, un projet à 15 millions de dollars qui avait été annulé après des allégations de mauvaise gestion, alimentant la querelle avec l'ancienne présidente. "C'était une excellente idée, mais nous voulons construire plus d'écoles primaires", a-t-elle expliqué.

M.R. avec AFP