BFMTV

Le YouTubeur de la semaine: Maskey, du rap à la BD

Maskey

Maskey - Capture d'écran YouTube

Le vidéaste Maskey, connu pour ses vidéos de vulgarisation sur le rap, sort une BD où il dénonce les dérives des réseaux sociaux.

Maskey, connu pour le masque noir qui dissimule son visage, publie depuis plusieurs années sur YouTube des vidéos de vulgarisation sur le rap. Suivi par 1,33 million d'abonnés, on l'a vu aussi à la télévision, dans Le Gros Journal de Mouloud Achour. Il planche actuellement sur un disque à venir en 2020. En attendant, ce vidéaste touche-à-tout publie une bande dessinée, Follow me (Glénat), avec le dessinateur Malec. Un album où il dénonce les dérives des réseaux sociaux.

C'est qui? 

Maskey est un personnage créé par le vidéaste pour sa chaîne: "J’avais peur de me foirer, c’est pour ça que j’ai mis un masque", révèle-t-il à BFMTV. "Au fur et à mesure mon personnage est devenu super héros, anti-héros et mauvais héros: un personnage aux multiples casquettes." 

Malgré le succès, il préfère garder son identité secrète: "Je n’avais pas envie d’être célèbre. J’ai du mal avec ce concept, je tiens à préserver ma vie privée."

Parmi ses modèles, il cite Childish Gambino, alias Donald Glover, le rappeur aussi acteur et créateur de la série Atlanta: "C'est un artiste complet qui ne rentre dans aucune case et j’aime beaucoup ça. C'est la personne qui m’inspire le plus."

C'est quoi?

Retour en 2015. "J'ai commencé à faire des vidéos Fifa", se souvient Maskey, "mais ça ne me plaisait pas plus que ça". Compositeur et beat maker, il décide d’explorer sur YouTube un univers du hip hop, qui lui correspond plus:

"C'est l'arrivée des nouveaux rappeurs et la diversification des genres de raps qui m’ont donné envie de me lancer", raconte-t-il. "Avant, le rap c’était un truc très homogène. Depuis peu, c’est diversifié, les rappeurs ont des attitudes et des gimmicks qui leur sont propres, que ce soit au niveau vestimentaire ou musical. Ainsi, je me suis dit que c’était le bon moment pour aborder ce sujet."

En plus de sa chaîne YouTube, Maskey participe aussi à Ptit Delire Tv: "Ce sont des amis de Lyon qui sont friands de mon contenu et réciproquement. Leur idée de réunir des rappeurs et des footeux dans un concept différent des médias traditionnels me plaisait beaucoup. Ça me permet de sortir de ma zone de confort. Je passe un bon moment et je rencontre plein de gens différents. C’est vraiment un super média urbain!"

Follow me, la bd de Maskey
Follow me, la bd de Maskey © Glénat 2019

Ce qu'il faut lire

Maskey a sorti le 16 octobre dernier la BD Follow me: "Je voulais explorer de nouvelles choses, pas forcément dans le milieu urbain. J’ai aimé aller dans un univers qui n’est pas le mien, mais que je connais plutôt bien, car je lis beaucoup de BD depuis que je suis petit", dit ce lecteur de Titeuf, One Piece et Full Metal Alchemist.

Le YouTubeur raconte dans Follow me les aventures loufoques de Steeve, un loser égocentrique qui rêve de devenir une star sur Internet. Tout en glissant quelques références à sa propre chaîne, il critique les dérives des réseaux sociaux:

"C’est une thématique qui me concerne directement vu que je fais un métier abstrait. De plus, les gens pensent que c’est facile d’avoir une carrière sur internet et que c’est intéressant d’être connu sur les réseaux sociaux, alors que ça peut apporter beaucoup de problèmes. Je voulais vraiment parler de cette course à l’attention qui peut être toxique pour beaucoup de personnes."
Jérôme Lachasse