BFMTV

Le producteur de Michel Polnareff s'explique: "Ce n'est pas une affaire de gros sous"

DOCUMENT BFMTV – Le producteur du chanteur s'interroge sur l'état de santé de l'auteur de La poupée qui fait non après les deux concerts annulés ce week-end.

Le producteur de Michel Polnareff est sorti de son silence. Gilbert Coullier, qui compte engager des poursuites judiciaires contre Michel Polnareff après l'annulation de ses deux derniers concerts, demande des comptes au chanteur. Il a fait part à BFMTV de ses incertitudes sur la maladie de l'artiste.

"Ce n'est pas une histoire de gros sous, on veut juste une réponse à nos interrogations. Je ne voudrais pas quand même que les annulations soient fictives. Je veux juste une preuve qu'il était bien malade", explique-t-il. "Le premier soir, je n'ai pas cette preuve, je n'ai pas de certificat médical. Le médecin de SOS médecin n'a pas dit qu'il était malade. Le lendemain, après, on parle de pronostic vital. Oui, juste qu'on nous amène les preuves. Je ne demande pas plus", ajoute-t-il.

"Je ne suis pas médecin"

"Je ne remets pas en cause. Je ne suis pas médecin. Il ne m'appartient pas de juger s'il a une embolie pulmonaire ou s'il n'en a pas. Ce que je souhaite de tout cœur, c'est pouvoir avoir avec mes avocats accès au dossier médical", indique Gilbert Coullier.

Vendredi soir, alors que Michel Polnareff devait se produire à la salle Pleyel, il a publié une vidéo sur Facebook à 16h30. Le chef de la sécurité qui était avec Michel Polnareff informe Gilbert Coullier que le chanteur est au bar. Le producteur, qui commence à avoir des soupçons, envoie un huissier qui constate que Michel Polnareff est assis au bar et va ensuite dîner avec sa famille au moment où il devrait être sur scène.

Selon le producteur, s'il n'était pas en état d'aller chanter, il aurait dû être dans sa chambre ou il aurait pu aller aller à la salle Pleyel qui est à 200 mètres et dire aux fans qu'il était trop épuisé.

Pour Fabien Lecoeuvre, agent de Michel Polnareff, le producteur "Gilbert Coullier refuse la maladie de Michel Polnareff par tous les moyens". Il estime qu'il y a derrière ce déni "une histoire d'assurance".

Une histoire d'assurance

L'auteur de Goodbye Marylou a enchaîné près de 70 concerts depuis le printemps. Il a été victime en début de semaine dernière d'une sinusite qui s'est transformée en bronchite, selon Fabien Lecoeuvre. Sous antibiotiques, il avait toutefois pu assurer trois concerts consécutifs, à Toulouse, Pau et Bordeaux, mais avait renoncé à la salle Pleyel à Paris, vendredi 2 décembre, puis au Zénith de Nantes, samedi 3 décembre. Il est actuellement toujours hospitalisé à l'hôpital américain de Neuilly. Son médecin, le docteur Siou assure de son côté attendre la visite d'un expert.

Elise Maillard avec Candice Mahout et Jean-Marie Marchaut