BFMTV

Le Grand Journal "assume" s'être inspiré d'une vidéo sur Internet

Le Grand Journal accusé de plagiat

Le Grand Journal accusé de plagiat - -

Lundi, c'était la rentrée attendue du "Grand Journal", nouvelle formule, avec Antoine de Caunes aux manettes. Accusé de s'être inspiré d'une vidéo, Canal Plus ne nie pas.

C'était l'émission la plus attendue de la rentrée. Le lancement du Grand Journal présenté par Antoine de Caunes lundi a fait grand bruit, accusé dès le premier soir de plagiat.

C'est le mini-programme intitulé "Pendant ce Temps" qui fait polémique. Le format, l'introduction, la présentation et même le ton sont des éléments de la vidéo "Meanwhile" postée sur Youtube en septembre 2012 par Thomas Ridgewell, alias Tomska. La vidéo a dépassé les trois millions de vues.

Dans la version française, il s'agit de petites séquences dans "des mondes parallèles" où par exemple "le scrabble ne se joue qu'avec des noms de meubles suédois", "quand tu cites une marque, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) te floute", ou encore "les ruptures sont festives".

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéoLe Grand Journal du 26/08/13 - La Suite avec le Parrain

Les producteurs confirment s'être inspirés

Via son compte Twitter, "Tomska" a réagi rapidement, se disant "flatté" et "pas fâché du tout" par cet emprunt.

It appears my video Meanwhile (http://t.co/dgc5eOClfa) has been ripped off by French TV. Flattering really :P http://t.co/ChsHGyBi0s (7:20)
— Thomas Ridgewell (@thetomska) August 26, 2013

Fabrice Pierrot, producteur éditorial du Grand Journal a répondu sur le site internet de Télérama: "On n'a jamais voulu cacher avoir été inspiré par ce programme court, MeanWhile"…c'est de l'inspiration, dans la poursuite de 'Et si' (une mini-séquence déjà diffusée par Canal Plus). Et puis on ne cache rien sur le web", a-t-il déclaré.

"Ce n'est pas une coïncidence et l'auteur de cette unique pastille, qui n'a pas déposé le format, a plus l'air flatté que gêné, annonce de son côté Renaud Le Van Kim, producteur de l'émission sur le site Pure Média.

Canal Plus n'a pas encore communiqué sur la question.

C.Pa avec AFP