BFMTV

Lady Gaga, très émue, se confie sur son agression sexuelle

Lady Gaga lors de la soirée Women in Hollywood à Beverly Hills, le 15 octobre 2018

Lady Gaga lors de la soirée Women in Hollywood à Beverly Hills, le 15 octobre 2018 - Neilson Barnard - Gettu Images North America - AFP

Distinguée lors de la soirée Women in Hollywood du Elle américain, la chanteuse s'est confiée sur la place des femmes dans l'industrie du divertissement, évoquant plusieurs traumatismes personnels.

C'était probablement la prise de parole la plus émouvante de la 25e édition de la soirée Women in Hollywood du Elle américain. Lors de la cérémonie, lundi soir au Four Seasons de Beverly Hills, Lady Gaga a livré un discours vibrant dans lequel elle s'est confiée sur l'agression sexuelle dont elle assure avoir été victime, le trouble psychologique dont elle souffre et la place des femmes à Hollywood.

La chanteuse, dont certains prédisent la nomination aux Oscars pour A Star is Born, faisait partie des 8 personnalités distinguées lors de l'événement. Accueillie sur la scène par une standing ovation, les yeux pleins de larmes, elle s'est d'abord exprimée sur sa tenue, un costume Marc Jacobs:

"J'ai essayé plein de robes aujourd'hui (...) Honnêtement, je me suis sentie malade. Et je me suis interrogée: 'Qu'est-ce que cela signifie d'être une femme à Hollywood?' Nous ne sommes pas des objets destinés à divertir le monde. Nous ne sommes pas de simples images destinées à faire sourire ou grimacer les gens. Nous ne sommes pas les candidates d'un gigantesque concours de beauté qui devraient se liguer les unes contre les autres pour le plaisir du public. Nous sommes des femmes à Hollywood, nous sommes des voix. Nous avons des pensées profondes, des idées et des croyances, et nous avons le pouvoir de parler et d'être entendues et de nous défendre lorsque l'on veut nous faire taire."

"J'ai décidé de reprendre le pouvoir"

La chanteuse est ensuite revenue sur l'agression sexuelle dont elle a été victime à 19 ans:

"En tant que survivante d'une agression sexuelle perpétrée par un membre de l'industrie du divertissement, en tant que femme qui n'est pas encore assez courageuse pour dire son nom, en tant que femme qui vit avec des douleurs chroniques, en tant que femme conditionnée très jeune à écouter ce que les hommes me disaient de faire, j'ai décidé de reprendre le pouvoir aujourd'hui. Aujourd'hui, je porte le pantalon."

Un "expert des troubles mentaux" dans chaque école

Lady Gaga s'était déjà exprimée publiquement sur cette agression sexuelle par le passé. Lundi soir, elle a regretté qu'aucun des "puissants hommes de l'industrie" à qui elle en a parlé ne l'ait aidée: "Parce qu'ils se cachaient, j'ai commencé à me cacher. Je me suis cachée longtemps, jusqu'à ce que je ressente une douleur physique." C'est alors qu'elle a été diagnostiquée victime de troubles liés à un stress post-traumatique et de fibromyalgie:

"Mon rêve, c'est qu'il y ait un professeur expert des troubles mentaux ou un thérapeute dans chaque école du pays, et peut-être un jour partout dans le monde (...) Nous nous battrons pour la justice, pour les femmes, les hommes et les autres identités sexuelles."

Lady Gaga a également profité de cette élocution pour officialiser ses fiançailles avec l'agent de stars Christian Carino, comme le relève People. La chanteuse a remercié son "fiancé Christian", présent dans l'assistance.

B.P.