BFMTV

Gwyneth Paltrow accusée par la Nasa de publicité mensongère

Gwyneth Paltrow dédicaçant son livre à Los Angeles en juin 2017

Gwyneth Paltrow dédicaçant son livre à Los Angeles en juin 2017 - Phillip Faraone - Getty Images North America - AFP

Le site lifestyle de la star commercialise des patch bien-être se revendiquant de la Nasa. L'agence spatiale assure que c'est une arnaque.

Gwyneth Paltrow promet la Lune à ses clients. Plus exactement, elle commercialise sur son site Goop spécialisé dans les produits "healthy", des "patch bien-être", censés provenir de combinaisons spatiales, avoir un effet relaxant, pallier les carences de l'organisme et lutter contre l'anxiété.

Sur le site, l'argumentaire de vente de ces patch miraculeux à coller sur la peau mentionnait même... la Nasa, assurant qu'ils étaient fait à partir d'un "matériau carbone utilisé par la Nasa dans les combinaisons spatiales pour surveiller les fonctions vitales des astronautes".

Sauf que tout cela est bidon, comme un porte-parole de la Nasa l'a expliqué au site Gizmodo. L'agence spatiale américaine n'utilise aucun matériau carbone dans ses combinaisons spatiales. Les combinaisons des astronautes sont faites en polymères synthétiques et spandex.

Une véritable arnaque

Pour Mark Shelhamer, scientifique à la Nasa, les stickers Body Vibes sont donc une véritable arnaque. A la suite de cette polémique, le site Goop a retiré les références à la Nasa. Les patch sont, eux, toujours disponibles, pour la modique somme de 120 dollars le lot de 24 patch. L'équipe Goop précise même que les stickers pouvant laisser des marques sur la peau, mieux vaut les coller sur un endroit que l'on peut cacher. Ce qui est tout sauf rassurant.

Ce n'est pas la première fois que l'actrice versée dans le bien-être et la macrobiotique, est critiquée pour ses conseils. En 2016, elle a ainsi préconisé de se faire piquer par des abeilles, assurant qu'il s'agissait d'une pratique millénaire appelée "apithérapie".

Abeilles, lait de chèvre et oeuf de jade dans le vagin

Puis il y a eu l'épisode "lait de chèvre". Gwyneth Paltrow a ainsi déclaré dans un magazine féminin avoir suivi une semaine de "détox", se nourrissant exclusivement de lait de chèvre. Là encore, les spécialistes ont largement contesté les vertus d'un tel régime, qui a surtout le mérite... de donner des gaz.

Enfin, en janvier 2017 la star a récemment commercialisé sur son site des oeufs de jade, à s'introduire de le vagin, pour "améliorer son ki, ses orgasmes, ses muscles vaginaux, l'équilibre hormonal et l'énergie féminine en général". Un accessoire, unanimement réprouvé par les gynécologues.

L'actrice a récemment annoncé le lancement, en septembre prochain, d'un magazine en partenariat avec Condé Nast (qui édite Vogue et Vanity Fair, notamnent), déclinaison de son site.

Magali Rangin