BFMTV

"Femme objet", "sexclavagisme": La mairie où se sont mariés Vincent Cassel et Tina Kunakey taguée

Vincent Cassel et Tina Kunakey à la sortie de la mairie, vendredi 24 août 2018

Vincent Cassel et Tina Kunakey à la sortie de la mairie, vendredi 24 août 2018 - IROZ GAIZKA / AFP

Les agents de la ville de Bidart, au Pays Basque, ont dû effacer plusieurs tags dénonçant le mariage de l'acteur avec la jeune mannequin.

Visiblement, l'écart d'âge des jeunes mariés dérange. Vendredi, l'acteur Vincent Cassel et la mannequin Tina Kunakey se sont dit "oui" à la mairie de Bidart, dans les Pyrénées-Atlantiques. En couple depuis plusieurs années, les deux jeunes mariés ont une différence d'âge de 30 ans - lui en a 51, elle, 21. 

Ce qui à l'air de déplaire à certains, qui ne se sont pas fait prier pour le montrer. En effet, la mairie où se sont unis les deux stars a été vandalisée après la cérémonie du mariage, rapporte le site local La Dépêche.

Ce dimanche matin, les agents de la ville ont dû effacer plusieurs tags peints sur les murs de l'édifice en pierre. Des inscriptions comme "Femme objet pornifiée", "mariage machiste, sexclavagiste" avaient été écrites dans la nuit.

Les deux tourtereaux s'y étaient mariés vendredi, entourés de leurs proches et d'une centaine d'amis, dont Adèle Exarchopoulos, Elie Semoun ou Gilles Lelouche. Depuis l'officialisation de leur couple, en 2015, Vincent Cassel et Tina Kunakey sont régulièrement victimes d'injures, auxquelles il leur arrive parfois de répondre.

Le 30 juillet dernier, sur Instagram, l'acteur avait lui même écrit: "La petite pute pré-pubère opportuniste et le pédophile grabataire cocaïnomane vous en…brassent." 

L.V.