BFMTV

Un proche de Hayao Miyazaki raconte les secrets du maître de l'animation

Le Vent se lève de Hayao Miyazaki

Le Vent se lève de Hayao Miyazaki - Ghibli

Steve Alpert, qui a aidé les films du studio Ghibli à se faire connaître hors des frontières japonaises, peint dans son autobiographie un portrait pittoresque de Miyazaki.

Hayao Miyazaki comme vous ne l'avez jamais vu. Steve Alpert, l'homme qui a dirigé la division internationale de Ghibli entre 1996 et 2011 et a aidé les films du studio à se faire connaître hors des frontières japonaises, raconte ses années passées au côté du maître de l'animation. 

Steve Alpert, qui double également un personnage dans Le Vent se lève, connaît bien le réalisateur japonais et en peint un portrait pittoresque dans son autobiographie Sharing a House with the Never-Ending Man: 15 Years at Studio Ghibli, qui sort le mois prochain.

Des anecdotes croustillantes

Steve Alpert raconte en détail les sorties de Princesse Mononoké et du Voyage de Chihiro. Il relate notamment les relations tendues de Hayao Miyazaki avec les producteurs américains, dont Harvey Weinstein. Alpert révèle dans un extrait disponible sur le site de Polygon le rôle important du scénariste Neil Gaiman (American Gods, Coraline) pour empêcher Disney de dénaturer Princesse Mononoké.

-
- © -

Sharing a House with the Never-Ending Man, disponible uniquement en langue anglaise pour le moment, contient de nombreuses anecdotes croustillantes sur Hayao Miyazaki, décrit comme un bourreau de travail qui n'hésite pas à prendre des libertés avec le droit du travail pour mener à bien un film.

Le site Cartoon Brew a recensé quelques anecdotes, dont une où Miyazaki découvre horrifié les premières images de Fantasia 2000. Cette lecture devrait rassasier les fans du réalisateur en attendant de découvrir dans quelques années son nouveau film, Comment vivez-vous?

Jérôme Lachasse