BFMTV

Pour Disney, les hommes créaient, les femmes coloriaient

Walter Elias Disney fonde la société Walt Disney Company en 1928.

Walter Elias Disney fonde la société Walt Disney Company en 1928. - -

SUR LES INTERNETS - Une lettre de réponse des studios Disney à une postulante a été publiée début mai par le site Slate. Cette lettre, datant de 1938, témoigne du sexisme ambiant de l’époque.

Quatre paragraphes tapés à la machine sur un papier à lettre "Blanche Neige" pour expliquer à une jeune femme qu’elle ne peut pas postuler à l’école d’animation Disney. Cette missive sexiste, datée du 7 juin 1938 et publiée à l’origine sur Flickr, a été exhumée début mai par la journaliste de Slate.fr, Daphnée Denis.

La lettre a été publiée à l’origine il y a plus de quatre ans sur le site de partage en ligne de photos, Flickr. Le petit-fils de la malheureuse postulante, Kevin Burg, pointe du doigt le machisme assumé dans le rejet de candidature de sa grand-mère.

"Cette lettre a appartenu à ma grand-mère. Nous l’avons découvert après sa mort et avons été surpris qu’elle ait été aussi bien conservée pendant presque 70 ans", écrit-il. "Cette lettre parle d’elle-même. Il est incroyable de voir à quel point les choses ont changé depuis."

Pas de formation pour les femmes

La destinataire de la lettre prénommée Mary V. Ford habite la ville de Searcy dans l’Arkansas. Selon le billet, elle aurait envoyé plusieurs esquisses de son travail au studio afin de postuler à l’école Disney pour être formée à l’animation.

La réponse laisse peu de place au doute: "Les femmes ne travaillent pas du côté créatif dans l’élaboration des dessins animés pour l’écran, puisque cette activité est exclusivement réservée aux jeunes hommes. C’est pour cette raison que les candidatures féminines ne sont pas retenues pour l’école préparatoire."

La lettre explique également que le seul poste disponible pour les femmes est le traçage à l’encre des dessins des personnages ainsi que le remplissage à la peinture. Comble de la galanterie, les postulantes au poste doivent venir au studio avec leur propre matériel.

"Les choses ont changé depuis"

Le premier long métrage des studios Disney est sorti en 1937: Blanche-Neige et les Sept Nains. Un premier film baignant dans le sexisme omniprésent de l'époque: une femme passive, prompte à l’évanouissement, toujours heureuse de faire le ménage et qui compte sur les hommes pour l'aider à s'en sortir.

Mais ça c’était avant. Les années 80-90 ont laissé place à des héroïnes plus indépendantes, et tête brulée (La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Pocahontas).

Le dernier grand pas en avant des studios Disney en matière d’égalité homme-femme a eu lieu en 2010 avec la Princesse et la Grenouille et Raiponce: une femme crée seule sa propre entreprise ou part à l’aventure, sans compter sur personne.

Quand la fiction dépasse la réalité.

>> A lire sur Slate.fr

Alizée Golfier