BFMTV

Mort à 91 ans de Monte Hellman, réalisateur de westerns cultes avec Jack Nicholson

Monte Hellman en 2011

Monte Hellman en 2011 - Michal Cizek - AFP

Auteur également du road movie Macadam à deux voies, un des films les plus célèbres des années 1970, il a réalisé une dizaine de longs métrages cultes mais méconnus.

Le réalisateur américain Monte Hellman, auteur de plusieurs films cultes qui ont révélé Jack Nicholson, est mort ce mardi 20 avril après être tombé chez lui, rapporte Variety. Il avait 91 ans.

Admiré notamment par Quentin Tarantino, Monte Hellman est célèbre pour ses films tournés à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Connu pour ses récits assez lents et secs, il débute sa carrière auprès de Roger Corman, le roi de la série B fantastique.

Il fait ensuite de Jack Nicholson son égérie. Il le dirige à trois reprises en 1964 et 1965, dans Back Door to Hell, L'Ouragan de la vengeance et The Shooting. Les deux derniers titres, deux westerns, révèlent la future star de Vol au-dessus d'un nid de coucou et ont un grand impact en Europe.

L'errance de deux coureurs automobiles sur la route 66

Monte Hellman signe en 1971 son chef d'oeuvre, Macadam à deux voies, qui réunit "gueules" de l'époque (Warren Oates, de La Horde sauvage) et stars de la pop (James Taylor, Dennis Wilson des Beach Boys). Ce road movie est considéré comme un des films les plus importants du cinéma américain des années 1970.

Passé inaperçu à sa sortie, mais devenu culte, Macadam à deux voies retrace l'errance de deux coureurs automobiles sur la route 66. Son final, où la pellicule s'embrase, laissant l'histoire inachevée, est inoubliable. Depuis, Monte Hellman a signé une demi-douzaine de films, dont le dernier, Road to Nowhere, est sorti en 2010.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV