BFMTV

Mission Impossible, Spider-Man... les grands studios repoussent les suites de plusieurs blockbusters

Tom Holland et Zendaya dans Spider-Man: Far From Home

Tom Holland et Zendaya dans Spider-Man: Far From Home - Sony Pictures Entertainment

Les spectateurs vont devoir patienter avant de pouvoir découvrir, sur grand écran, les suites de plusieurs franchises hollywoodiennes.

Les grands studios hollywoodiens n'en finissent plus de modifier leurs calendriers. A l'heure où la pandémie de coronavirus bouleverse aussi le monde de la culture, de nombreux films voient leur sortie repoussée, voire leur tournage suspendu. 

Les fans de super-héros vont ainsi devoir prendre leur mal en patience: vendredi, Sony a annoncé qu'il repoussait la sortie du troisième volet de la saga Spider-Man avec Tom Holland. Cet opus, suite de Spider-Man: Homecoming et Spider-Man: Far From Home, a été décalé au 5 novembre 2021 au lieu du 16 juillet 2021 (dates américaines). Quant à la suite du film d'animation Spider-Man: Into the Spider-Verse, prévue pour le 7 avril 2022, elle a été décalée au 7 octobre de la même année, rapporte Deadline.

Deux volets de Mission Impossible décalés

De son côté, Disney a décalé au 25 mars 2022 le Doctor Strange de Sam Raimi (Doctor Strange in the Multiverse of Madness), attendu à l'origine pour le 5 novembre 2021. Thor: Love and Thunder, avec Natalie Portman, a cependant été avancé d'une semaine pour sa sortie américaine: les spectateurs pourront découvrir le film de Taika Waititi le 11 février 2022, au lieu du 18.

Tom Cruise n'est pas épargné: les studios Paramount n'ont pas décalé un, mais bien deux de ses films issus de la franchise Mission Impossible. Selon le site spécialisé Variety, Mission Impossible 7, attendu dans les salles obscures le 23 juillet 2021, sortira finalement 4 mois plus tard, en novembre. Le huitième opus, prévu pour le 5 août 2022, a été reprogrammé à novembre 2022. 

Paramount Pictures avait annoncé fin février avoir interrompu la production du septième film en raison de la propagation de l'épidémie de coronavirus. Plusieurs scènes de ce volet devaient être filmées à Venise en Italie, nécessitant trois semaines de tournage sur place.

Nawal Bonnefoy