BFMTV

Luc Besson salue le travail de Scarlett Johansson dans "Lucy"

Le réalisateur Luc Besson, sur le plateau de BFMTV, le 5 août 2014.

Le réalisateur Luc Besson, sur le plateau de BFMTV, le 5 août 2014. - -

INTERVIEW - Le film événement de Luc Besson dans lequel Scarlett Johansson tient le rôle principal sort mercredi dans les salles. Le réalisateur était l'invité exceptionnel de BFMTV, mardi soir.

Rare sur les plateaux de télévision, Luc Besson était l'invité de BFMTV mardi soir, alors que son film Lucy qui rencontre un énorme succès outre-Atlantique, sort mercredi dans les salles françaises.

Le réalisateur a notamment expliqué comment les acteurs principaux, dont Scarlett Johansson, qui tient le rôle de la jeune femme qui voit ses capacités cérébrales et intellectuelles s'accroître de manière spectaculaire pour défier l'entendement et Morgan Freeman, qui incarne un scientifique de renom, ont immédiatement adhéré au projet. Un vrai film de cinéma aux effets spéciaux dernier cri et pour lequel Luc Besson explique avoir "mis le paquet".

"J'ai fait beaucoup de recherches pour ne pas paraître crétin"

Un projet de longue haleine puisque le scénario a nécessité "neuf ans d'écriture". "J'ai fait beaucoup de recherches pour ne pas paraître crétin", explique le réalisateur qui confie que le postulat voulant qu'on utilise que 10% de nos capacités cérébrales, et qu'il a lu dans un journal "est faux". Luc Besson explique que "nous utilisons 15% de nos neurones, mais jamais les mêmes" et bien sûr "jamais 100% en même temps".

De Scarlett Johansson, il dit qu'ils se sont choisis mutuellement. "Elle s'est tout de suite passionnée pour le sujet", confie-t-il, saluant la faculté de l'actrice à "être tout de suite dans le travail" et "non dans le glamour".

Quant à Morgan Freeman, qui incarne dans le film un scientifique de renom et à qui le réalisateur a présenté le projet en prenant un verre à Los Angeles, "il a tout de suite dit oui". La star américaine serait en fait passionné, elle aussi, par ce sujet.

"J'aimerais mettre quelques personnes en sommeil"

Reste la question que tout le monde se pose et lui, a eu le temps d'y réfléchir longtemps: que ferait Luc Besson s'il disposait d'un pouvoir comparable à celui que développe son héroïne dans le film?

"J'aimerais bien mettre quelques personnes en sommeil", dit-il, précisant qu'il pensait, "aux gens qui fabriquent des armes" et à "d'autres qui les utilisent".

Lucy aura engrangé quelque 100 millions de dollars en une semaine aux Etats-Unis, un record pour le film d'un réalisateur français. Un bon présage avant un succès annoncé en France. "Je vais aller dans les salles voir la tête des gens", explique Luc Besson, visiblement impatient.

David Namias avec François Gapihan