BFMTV

Léa Seydoux, star du premier blockbuster français post-coronavirus

Léa Seydoux le 21 avril 2018 à New York

Léa Seydoux le 21 avril 2018 à New York - Angela Weiss - AFP

L'actrice, qui sera à l'affiche à l'automne du nouveau James Bond, jouera dans le premier blockbuster français de l'ère post-coronavirus.

Le cinéma se déconfine et semble avoir confiance dans l'avenir. Alors que les tournages ont repris depuis quelques jours, Variety nous informe qu'un film à gros budget avec Léa Seydoux vient d'obtenir un feu vert, preuve que l'industrie hexagonale ne craint pas une seconde vague de Covid-19.

Le Bal des Folles, annoncé dans la presse internationale comme un thriller historique "prestigieux" et "à gros budget", sera réalisé par Arnaud des Pallières, connu pour des films salués par la critique mais à l'audience confidentielle (OrphelineMichael Kohlhaas). Il s'agit du premier blockbuster français de l'ère post-coronavirus, précise la publication.

Une histoire vraie

Le film s'inspire de faits et de personnages réels et mettra en scène le Bal des folles, un événement organisé à la mi-carême à la Salpêtrière à Paris à la fin du XIXème siècle. Le Tout-Paris venait assister à ces bals. Léa Seydoux jouera une des "folles" du titre, qui profite du bal pour retrouver sa mère et s'échapper de la Salpêtrière. Le tournage est prévu pour fin 2020 ou début 2021.

En développement depuis deux ans, le projet arrive à un bon moment, quelques mois seulement après le succès sur TF1 du Bazar des Charités, mini-série historique elle aussi inspirée de faits réels et mystérieux survenus à la fin du XIXème siècle.

Jérôme Lachasse