BFMTV

L'histoire secrète des Tuche: "On s'est inspiré de Strip-Tease"

Les Tuche

Les Tuche - Pathé

Ce n'est pas en mangeant des frites, mais en regardant notamment Strip-tease, le programme culte de France 3, que le scénariste Philippe Mechelen a eu l'idée de la famille Tuche.

Incarnés par Jean-Paul Rouve (Jeff), Isabelle Nanty (Cathy), Pierre Lottin (Tuche Daddy), Sarah Stern (Ice T), Théo Fernandez (Coin-Coin) et Claire Nadeau (Mamie Suze), les Tuche sont devenus au fil des années des personnages cultes. Chaque diffusion télévisuelle du premier volet de la saga est un événement, attirant entre 7,5 et 8,5 millions amateurs de frites. En salles, c'est aussi un raz-de-marée: le second volet a séduit 4,5 millions de spectateurs. Pour le troisième film, sorti le 31 janvier, les entrées devraient dépasser les six millions de spectateurs. 

Réalisée par Olivier Baroux, la trilogie est née grâce au scénariste Philippe Mechelen, co-scénariste de Prête-moi ta main et auteur des Guignols de l'info. Contacté par BFMTV.com, il se souvient de l'origine des noms des personnages:

"C'était en 2006. C'est le premier nom qui est venu, comme ça, sans réfléchir", affirme-t-il. "Jeff, Wilfrid, Donald... Ce sont des prénoms qui me faisaient rire et que j'ai entendu quand j'habitais dans le nord de la France à côté de Maubeuge. Mon père est franco-belge. Le nom de Bouzolles [la ville où habitent les Tuche, NDLR] vient lui de Boussois, un village à côté de Maubeuge". 

Attention, cependant, à ne pas présenter les Tuche comme des Ch'tis: "Il y a beaucoup de choses du Nord dans les Tuche, mais ils n'en sont pas originaires. Ils viennent du Limarais, un département inventé", rectifie Philippe Mechelen. Ce dernier concède d'ailleurs que l'accent dunkerquois adopté par Jean-Paul Rouve n'a pas aidé à dissiper cette confusion, d'autant que Rouve l'a déjà employé dans les sketches Radio-Bière-Foot des Robins des bois.

Les Tuche, une histoire vraie?

Autre point important: les Tuche sont inspirés de faits réels. Philippe Mechelen confie avoir été marqué par le destin d'une famille de Franconville (Val d'Oise) qui avait remporté 75 millions d'euros à l'Euro Million. Comme Jeff Tuche, le père de la famille était chômeur.

"La famille était partie s'installer à Monaco et j'avais trouvé ça très étrange", explique Philippe Mechelen. "Je me suis dit que ce choc devait être intéressant. J'aurais bien aimé être une petit souris pour voir ce qu'il se passe quand on a l'argent mais pas les codes. Il y avait eu un petit reportage sur cette famille et ça ne s'était pas bien passé à l'hôtel de Paris à Monaco".

Là s'arrêtent les ressemblances entre les deux familles. Celle de Franconville a sept enfants et, avant de s'envoler vers Monaco, a bénéficié de l'aide d'une responsable de la Française des jeux pour "lui éviter de perdre la tête", expliquait à l'époque Libération. Jeff Tuche, quant à lui, a aussitôt traversé la France avec sa famille pour les conduire à Monaco, qu'ils rêvaient de visiter. Un geste tendre qui résume bien l'esprit de la série et explique, en partie, le succès de la série

"J'ai toujours vu Les Tuche comme une bande dessinée"

L'autre grande source d'inspiration de Philippe Mechelen reste Les Aventures de la famille De Becker, un épisode de Strip-tease diffusé sur France 3 en 1992: "C'est ce que j'ai montré à Olivier [Baroux] pour les présenter les Tuche', confirme le scénariste. "L'écriture était déjà bien avancée que j'ai découvert les De Becker. Ils ont permis de préciser les valeurs des Tuche et l'émotion du film". Les De Becker partagent en effet de nombreux points communs avec les Tuche:

"Ils habitent dans une petite maison, ils sont serrés à table. Quand on voit le premier déjeuner des Tuche avec 'des frites, des frites, des frites', c'est quasiment ça. Il y a beaucoup de proximité chez les De Becker. Ils viennent d'un milieu très modeste. Le beau-frère vit à la maison. L'amour que l'on ressent dans cette famille a été très inspirant. Lorsque le père se lève tôt pour préparer les cafés, c'est très touchant". 

Si l'épisode de Strip-Tease est par instant dur, Les Tuche s'ouvre comme un conte de fées: "J'ai toujours vu Les Tuche comme une bande dessinée", insiste Philippe Mechelen, avant d'ajouter: "C'est le monde irréel des Tuche dans le monde réel de Monaco, des Etats-Unis et de l'Elysée". Pour leurs prochaines aventures, les Tuche pourraient voyager à travers l'histoire de France. "C'est une des idées qui a été évoquée, mais je ne sais pas si ce sera celle-là", indique Philippe Méchelen, avant d'ajouter: "J'ai l'impression que l'on peut suivre n'importe où cette famille". 

Jérôme Lachasse