BFMTV

Jurassic World Dominion: le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

"Jurassic World: Fallen Kingdom"

"Jurassic World: Fallen Kingdom" - Universal Pictures France

La production du troisième volet de la saga a pu reprendre et ce, dans le respect des gestes barrières.

Universal a sorti les grands moyens pour redémarrer la production de Jurassic World Dominion. Alors que le tournage a repris début juillet avec l'arrivée de l'acteur Sam Neill au casting, le New York Times dévoile les coulisses de la production du film, interrompue pendant quatre mois à cause du coronavirus.

Une reprise qui n'a pu se faire sans le respect des mesures sanitaires et des gestes barrière pour toute l'équipe du film. Un défi de taille pour les 750 personnes travaillant pour ce blockbuster au budget de 200 millions de dollars.

Pour éviter les attroupements, la société de production Universal a pris la décision de scinder l'équipe du film en deux groupes distincts. Le premier concernera toutes les équipes qui n'ont pas besoin de se rendre sur le plateau de tournage, le second regroupera le réalisateur Colin Trevorrow, le casting du film et les équipes indispensables comme les caméramans et les ingénieurs du son.

"Nous sommes les cobayes"

Une "Green Zone" dans laquelle les chaises des acteurs et des actrices devront notamment respecter la distanciation physique. Un médecin et quatre soignants sont également déployés à l'entrée du plateau de tournage pour mesurer la température des personnes qui y accéderont.

Toute l'équipe du film devra se faire tester plusieurs fois, pour le casting cela sera trois fois par semaine.

"Nous sommes les cobayes qui allont sauter le pas", a confié l'actrice américaine Bryce Dallas Howard au journal américain.

Au total ce seront 18.000 test Covid-19 qui seront réalisés au cours du tournage. A cela s'ajoutent la mise à disposition de 150 bornes de gel hydroalcoolique et la location d'un hôtel entier pendant les 20 semaines restantes pour les équipes du film. Un budget conséquent qui s'élève à près de 9 millions de dollars, ont confié des membres de la production au New York Times.

Un dispositif exceptionnel alors qu'Universal espère toujours maintenir la date de sortie initiale de ce troisième volet de Jurassic World, toujours prévu pour juin 2021.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV