BFMTV

James Van Der Beek révèle avoir été aussi victime de harcèlement sexuel

James Von Der Beek en septembre 2017

James Von Der Beek en septembre 2017 - Chris Delmas - AFP

En plein scandale Harvey Weinstein, l'ex-star de la série Dawson a raconté avoir subi des attouchements de la part "d'hommes de pouvoir" quand il était bien plus jeune.

Alors que plusieurs femmes sont sorties de leur silence pour témoigner contre Harvey Weinstein, certains acteurs ont à leur tour raconté avoir été victimes de harcèlement ou agressions sexuelles. Parmi eux, James Van Der Beek, qui a évoqué pour la première fois ses mauvaises expériences en tant que jeune acteur à Hollywood.

"Une dynamique de pouvoir impossible à surmonter"

"Ce dont Weinstein est accusé est criminel. C'est inacceptable, dans n'importe quelle industrie. J'applaudis les personnes qui en ont parlé", a écrit l'ancienne star de la série Dawson, avant de passer aux confessions. 

"Mes fesses ont été attrapées par des hommes plus vieux et puissants, ils m'ont attiré dans un coin pour avoir des conversations sexuelles inappropriées quand j'étais bien plus jeune. Je comprends la honte injustifiée, l'impuissance et l'incapacité à tirer le signal d'alarme. Il y a une dynamique de pouvoir qui semble impossible à surmonter", a-t-il écrit.

L'acteur, aujourd'hui âgé de 40 ans, n'est pas le premier homme à prendre la parole sur le sujet. Le comédien Terry Crews, star de la série Brooklyn Nine-Nine, a lui aussi annoncé sur Twitter que "ce genre de choses" lui étaient arrivées. 

En 2016, plusieurs acteurs dont Elijah Wood et Corey Feldman avaient dénoncé la pédophilie dans l'industrie du cinéma et les abus sexuels chez les enfants-stars.

Les actrices sortent de leur silence

Quelques jours après la publication d'une enquête du New York Times révélant plusieurs accusations de harcèlement sexuel à son encontre, les témoignages s'accumulent contre Harvey Weinstein.

Mardi, le New Yorker a publié les propos de plusieurs employées et actrices qui affirment avoir été confrontées à de dérangeantes avances du célèbre producteur. Parmi elles, Rosanna Arquette, Mira Sorvino ou encore la française Emma de Caunes. Depuis, Cara Delevingne ou encore Léa Seydoux ont à leur tour accusé le magnat d'Hollywood.

Nawal Bonnefoy