BFMTV

François Ozon s'inspire de l'affaire Preynat pour son prochain film

François Ozon

François Ozon - Pierre-Philippe Marcou / AFP

Le réalisateur de Huit Femmes a tourné en secret au printemps un film consacré à l'affaire Preynat. Porté par Melvil Poupaud, Grâce à Dieu sortira le 20 février 2019.

François Ozon, le célèbre réalisateur de Huit Femmes, a tourné en secret au printemps un film consacré à l'affaire Preynat, du nom de ce prêtre accusé d'avoir abusé sexuellement des scouts lyonnais entre 1986 et 1991.

"Le film est un portrait de ces hommes abusés, comment ils ont vécu avec leur traumatisme, comment ils ont libéré leur parole et quelles en ont été les répercussions familiales et sociales. Ce film est vraiment raconté du point de vue des victimes", a indiqué le réalisateur de Potiche au Progrès.

Ce dernier affirme que son film "n’apporte pas de réponses", mais qu'il "pose beaucoup de questions":

"Un personnage dit que son combat n’est pas contre l’Eglise, mais pour l’Eglise. C’est aussi le mien", précise François Ozon, qui a été contraint de filmer son film en Belgique et au Luxembourg. "Dans la préparation, le sujet faisait très peur. Beaucoup de gens ne voulaient pas y être associés", a-t-il ajouté.

François Ozon n'a pas jugé nécessaire de rencontrer le père Preynat, 72 ans, ou le cardinal Philippe Barbarin, également interprétés à l'écran, dans la mesure où son film est une "fiction".

Sortie le 20 février 2019

Porté par Melvil Poupaud, Denis Ménochet et Swann Arlaud, qui a reçu cette année le César du meilleur acteur pour Petit Paysan, Grâce à Dieu sortira le 20 février 2019.

L'affaire Preynat est revenue dans l'actualité: un prêtre de Valence a en effet publié récemment une pétition pour demander la démission du cardinal Barbarin, accusé d'avoir passé sous silence les agissements du père Preynat. Le procès de ce dernier, mis en examen en 2016, a repris en début d'année à Lyon.

Jérôme Lachasse avec AFP