BFMTV

Cannes 2014: les films à voir même si vous n'êtes pas au festival

Marion Cotillard dans "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne.

Marion Cotillard dans "Deux jours, une nuit", des frères Dardenne. - -

"Grace de Monaco", "Deux jours, une nuit", "Adieu au langage", une partie des films de la sélection cannoise est visible dès maintenant, et ailleurs qu'au festival.

Pas besoin d'accréditation et de robe Dior pour voir les mêmes films que le jury cannois. Certaines oeuvres de la sélection officielle et d'autres hors compétition, sont visibles dès le 14 mai au cinéma.

> "Grace de Monaco" déjà en salles

Le film d'Olivier Dahan, boycotté par les enfants de la princesse, est en salles dans toute la France depuis le 14 mai, autrement dit le jour de l'ouverture du Festival et de sa projection à Cannes. Grace de Monaco est hors compétition.

> "La chambre bleue", le 16 mai

Présenté dans la catégorie Un certain regard, le film de Mathieu Amalric, avec Léa Drucker et d'après le roman de Georges Simenon, sort en salles le même jour. "C'est un roman qui est écrit à l'envers, ce n'est pas une structure linéaire", exlique Mathieu Amalric, qui a tourné ce polar "très hitchcockien", en cinq semaines seulement.

"Un homme et une femme s'aiment dans une chambre. Tout d'un coup, des voix viennent perturber cela: "elle vous mordait combien de fois, vous vous êtes vus combien de fois"... on comprend qu'il a été arrêté, mais on ne sait pas qui est mort"...

> "Deux jours, une nuit", le 21 mai

Le film des frères Dardenne avec Marion Cotillard, très attendu sur la Croisette, sera visible en avant-première dans certains salles le 20 mai et partout en France à partir du 21 mai.

Fruit d'un "coup de foudre cinématographique" entre les réalisateurs belges et l'actrice française, Deux jours, une nuit raconte l'histoire d'une jeune femme qui dispose d'un week-end pour convaincre ses collègues de renoncer à leur prime pour qu'elle conserve son emploi.

> "Welcome to New York", le 17 mai

"Abel et moi avons décidé que ce film devait concerner tous les Français. Pas seulement ceux qui ont un cinéma à côté de chez eux, pas seulement ceux qui peuvent attendre plusieurs mois alors que dans d'autres pays, tout le monde peut y avoir accès", explique Gérard Depardieu, héros du film d'Abel Ferrara sur l'affaire DSK, Welcome to New York.

Le film sera donc disponible en vidéo à la demande, "en même temps que la projection cannoise", précise encore l'acteur, soit le 17 mai. A vos ordinateurs.

> "The Homesman", le 18 mai

Le western est signé Tommy Lee Jones, réalisateur et acteur aux côtés d'Hillary Swank, qui incarne une pionnière, qui escorte vers l'Iowa, des femmes qui ont sombré dans la folie.

> "Maps to the stars", le 21 mai

Julianne Moore et Robert Pattinson sont à l'affiche du dernier film du Canadien David Cronenberg, l'auteur de Crash, prix spécial du jury en 1996 et de eXistenZ, découvert en compétition officielle. Les spectateurs pourront le voir en salles dès le 21 mai.

> "Adieu au langage", le 21 mai

Le film de Jean-Luc Godard est le plus court de la sélection. Alors que la plupart des films durent plus de deux heures, celui du pape de la Nouvelle vague ne retiendra les spectateurs dans les salles obscures que 1h10. Pour lever le voile sur le synopsis, "le propos est simple. Une femme mariée et un homme libre se rencontrent. Ils s'aiment, se disputent, les coups pleuvent. Un chien erre entre ville et campagne".

Magali Rangin