BFMTV

Depardieu et Poelvoorde en tournage au Salon de l'agriculture

Gérard Depardieu à Belgrade, en septembre 2014.

Gérard Depardieu à Belgrade, en septembre 2014. - Alexa Stankovic - AFP

Gérard Depardieu et Benoît Poelvoorde étaient en tournage dimanche dans les allées du Salon de l'agriculture.

L'image est insolite. Gérard Depardieu, chemise à carreaux et tignasse blanche, les pieds dans la paille, aux côtés d'une vache. C'est ce qu'ont pu voir les visiteurs du Salon de l'agriculture, dimanche 22 février. Ils ont aussi pu croiser l'acteur, hilare, avec Benoît Poelvoorde.

Les deux comédiens étaient tous deux dans l'enclave rurale de la porte de Versailles, à Paris, pour les besoins d'un tournage. Celui de Saint-Amour, le prochain film du duo Benoît Delépine et Gustave Kervern, les deux "Grolandais", déjà auteurs de Louise-Michel, Mammuth (avec Gérard Depardieu, déjà) et Near Death Experience (avec Michel Houellebecq).

Route des vins

L'écrivain sera d'ailleurs également à l'affiche de Saint-Amour. Le film, un road-movie, raconte l'histoire d'un père agriculteur, incarné par Gérard Depardieu, qui entretient des relations tendues avec son fils (Benoît Poelvoorde), comme l'évoque Benoît Delépine dans Sud-Ouest. Ensemble, ils partent sur la route des vins de France, avec un taxi parisien (Houellebecq) rencontré au Salon de l'agriculture. Des rôles de composition, donc.

"Avec Depardieu et Poelvoorde ça risque d'être compliqué"

"Dans notre filmographie, ce sera certainement le long-métrage qui se rapprochera le plus d'une comédie, toujours avec un fond d'humanisme, grâce aux personnages, et quelques aventures sentimentales tout au long du périple", évoque Benoît Delépine dans Sud-Ouest. Le réalisateur précise encore que le film sera tourné "à la limite de la caméra cachée, le plus discrètement possible. Même si l'on sait qu'avec Depardieu et Poelvoorde ça risque d'être compliqué".

Magali Rangin