BFMTV

Coronavirus: annulation des trois sections parallèles du Festival de Cannes

Sur les marches du 70e Festival de Cannes

Sur les marches du 70e Festival de Cannes - Valery Hache / AFP

La Quinzaine des réalisateurs, la Semaine de la critique et ACID ont annulé ce mercredi leurs éditions 2020, en raison de la pandémie de coronavirus.

Les sections parallèles du Festival de Cannes - Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique et ACID - ont annulé mercredi leurs éditions 2020. Une décision qui fait suite à la décision des autorités d'interdire les festivals jusqu'à la mi-juillet en raison de la crise du coronavirus.

"Les sections parallèles du Festival de Cannes prennent acte que le report envisagé fin juin-début juillet n’est plus possible. Par conséquent, (elles) ont le regret d’annoncer l’annulation de leurs éditions cannoises 2020", indiquent-elles dans un communiqué commun.

De nouvelles "formes" pour l'édition 2020

Mardi soir, le Festival de Cannes était sorti de son silence pour évoquer une réflexion sur de nouvelles "formes" que pourrait prendre son édition 2020, sur fond de crise du coronavirus, pour faire "exister" les films "d'une manière ou d'une autre". 

Une des options serait une édition très limitée par exemple à la sélection officielle (qui comprend les films en compétition pour la Palme d'or et la section Un certain regard) et numérique, mais le délégué général de Cannes, Thierry Frémaux, avait récemment marqué, dans plusieurs médias, son opposition à un tel scénario

"Afin de soutenir l’ensemble du secteur cinématographique, très affecté par la situation présente, chaque section, en concertation avec le Festival de Cannes, étudie cependant la meilleure façon de continuer à accompagner les films soumis à leur édition 2020", conclut le communiqué des trois sections parallèles.

Programmé chaque année au mois de mai, le Festival avait refusé de capituler face à l'épidémie de coronavirus fin mars, envisageant un report fin juin-début juillet, caduc depuis lundi soir.

N.B. avec AFP