BFMTV

Catherine Deneuve va reprendre le tournage du film qu'elle avait quitté à cause d'un accident vasculaire

INFO BFMTV - Victime d'un accident vasculaire en novembre dernier, Catherine Deneuve avait dû quitter le plateau de De son vivant, d'Emmanuelle Bercot. Après huit mois de repos, elle sera de retour fin juillet.

Selon nos informations, Catherine Deneuve va reprendre le tournage de De son vivant début juillet (le 6, a priori), qu'elle avait quitté en novembre après un accident vasculaire. Les prises de vue de ce long-métrage d'Emmanuelle Bercot dureront jusqu'au 15 août.

Après maintenant huit mois de repos, elle a recouvré toutes ses capacités moteurs selon son entourage, et est tout à fait en mesure de poursuivre le film.

Le tournage avait été suspendu fin novembre après avoir avancé sur toutes les scènes qui pouvaient être tournées sans elle. Il n’a jamais été question de la remplacer, toujours selon l’équipe du film.

Un accident "réversible"

Catherine Deneuve avait été victime d’un accident vasculaire ischémique ("très limité, et donc réversible", avaient précisé ses proches dans un communiqué) le 5 novembre dernier alors qu’elle était en plein tournage. Elle avait été prise en charge d’autant plus rapidement que le film se tourne dans un hôpital de la région parisienne. Elle avait ensuite été en maison de repos avant de rentrer chez elle. 

Catherine Deneuve y joue une mère face à un fils en plein déni, condamné trop jeune par la maladie. Elle en partage l'affiche avec Cécile de France et Benoît Magimel. Ce dernier avait donné des nouvelles rassurantes quelques semaines après son hospitalisation: 

"Elle va bien, elle se repose, elle reprend des forces tout simplement, et on se retrouve bientôt pour finir ce tournage", avait-il déclaré. "C'est une femme exceptionnelle, elle est essentielle à ce film". 

Il était initialement prévu que les prises de vues reprennent au cours du premier trimestre 2020. Ce calendrier a été bousculé par la pandémie de coronavirus et le confinement qui en a découlé. 

Candice Mahout, avec Benjamin Pierret