BFMTV

Arnold Schwarzenegger opéré en urgence à cœur ouvert, selon TMZ

Arnold Schwarzenegger

Arnold Schwarzenegger - Jason Merritt / Getty Images North America / AFP

Toujours selon les informations du site américain, l'acteur serait actuellement dans un état "stable".

Arnold Schwarzenegger a subi en urgence une opération à cœur ouvert, révèle ce vendredi TMZ.

L'acteur américain connu pour ses rôles dans Terminator et Conan le Barbare a été hospitalisé dans la journée au Centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles pour un remplacement d'une valve cardiaque par cathéter. 

Selon le média américain, l'opération aurait échoué et les chirurgiens auraient décidé de conduire en urgence une opération à cœur ouvert. Cette dernière a duré plusieurs heures et l'acteur serait désormais dans un état "stable", toujours selon TMZ. 

Une opération à coeur ouvert en 1997

Arnold Schwarzenegger a déjà subi une opération à cœur ouvert en 1997 pour remplacer une de ses valves aortiques. A l'époque, les médecins n'estimaient pas que l'intervention soit urgente mais qu'il avait insisté pour le faire "pendant qu'il était encore jeune". "Il avait également expliqué à l'époque que cette pathologie était congénitale et qu'elle n'avait rien à voir avec l'usage de stéroïdes", poursuit TMZ. 

Dans sa biographie parue en 2012, Total Recall: L'incroyable et véridique histoire de ma vie, Arnold Schwarzenegger révèle qu'il n'avait pas voulu informer son épouse Maria Shriver, alors enceinte, de cette première opération et qu'il lui avait fait croire qu'il partait en vacances au Mexique. Son médecin lui avait alors dit qu'il était "fou", avait-il confié plus tard sur la chaîne CBS. 

"Je lui ai dit 'voilà le plan, je vais me faire opérer du coeur, tu le fais sans rien dire, personne ne l'apprend, on le fait à 06h du matin. Quatre jours plus tard je suis sorti, je vais au Mexique et je dis à Maria que je suis là-bas, un peu occupé en vacances, et quand je rentre je suis bronzé et personne ne le saura jamais'", avait-il raconté.

Jérôme Lachasse, avec AFP