BFM Paris

Saint-Ouen: quatre blessés, dont deux gravement, lors d'une fusillade

Voiture de la police, le 10 janvier 2017 à Lesquin (Nord)

Voiture de la police, le 10 janvier 2017 à Lesquin (Nord) - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP

Quatre personnes ont éte blessées, samedi soir, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) lors d'une fusillade sur une place à proximité de la mairie. Le maire, Karim Bouamrane, a assuré, dans un communiqué, que sa commune "va redevenir une ville où tout le monde se sent en sécurité".

Une fusillade a éclaté, samedi soir, aux alentours de 22 heures, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) rapporte Le Parisien ce dimanche. Huit coups de feu ont été tirés au niveau de la place du 8 mai 1945, à proximité de la mairie, a indiqué une source policière au quotidien.

Quatre personnes ont été blessées lors de ces échanges de tirs, dont deux grièvement, a ajouté une source proche de l'enquête au Parisien. Aucun suspect n'a été arrêté ce dimanche.

Des faits "grave[s] et inacceptable[s]"

"Ce qui s'est produit hier soir sur la place du 8 mai est grave et inacceptable. Ces fusillades, ces règlements de comptes, cette insécurité et ces victimes collatérales du trafic: cela doit cesser et Saint-Ouen va redevenir une ville où tout le monde se sent en sécurité. J’en prends l'engagement", a indiqué Karim Bouamrane, le maire PS de la ville, dans un communiqué.

"Je ne rentrerai pas dans la polémique mais ces problèmes résultent d’une inaction, d’un déni voire d’un abandon de la majorité des responsables politiques qui se sont succédé depuis des années. Quel que soit le parti. Et dans toutes les strates des institutions", a-t-il ajouté, précisant qu'il va s'entretenir au téléphone ce dimanche soir avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Il y a quelques semaines, deux jeune âgés de 17 et 25 ans sont morts tués par balles après une fusillade survenue le 12 septembre, peu avant minuit, à la cité Soubise de Saint-Ouen.

Clément Boutin Journaliste BFMTV