BFM Paris

Paris: estimant suffisamment bien gagner sa vie, un conseiller municipal refuse d'être payé par la mairie

Pierre Casanova a été élu conseiller de Paris en juin 2020.

Pierre Casanova a été élu conseiller de Paris en juin 2020. - Capture d'écran/Mairie de Paris

Pierre Casanova, élu du cinquième arrondissement, se satisfait de sa rémunération en tant qu'avocat et fait ainsi une croix sur plus de 50.000 euros brut par an.

"C'est une décision personnelle, pas politique". Les proches de Pierre Casanova (MoDem) l'assurent au journal Le Monde: l'élu du cinquième arrondissement de Paris a sciemment décidé de se passer du salaire que lui doit en principe la mairie.

En six mois, depuis le début de son mandat, il aurait pu toucher plus de 25.000 euros brut, à l'instar des autres Conseillers de Paris, et donc plus de 50.000 par an.

Une démarche rare que l'homme de 52 ans aurait préféré ne pas voir s'ébruiter. L'intéressé estime pour l'heure que le salaire que lui verse le cabinet d'avocats où il officie est suffisamment conséquent et refuse donc tout argent public. Une démarche qui rejoint une volonté plus globale d'emmener la mairie de Paris vers une réorientation des dépenses.

Une autre conseillère de Paris a elle aussi fait une croix sur ces émoluments. Agnès Evren (LR) bénéficie en sa qualité de députée européenne de l'indemnité maximale qu'elle pourrait toucher pour des mandats publics. Elle l'assure: "Je ne siège pas dans ces deux instances pour l'argent..."

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions