BFM Paris

Paris: des tags antisémites découverts sur la façade de Sciences Po

Le logo de la prestigieuse université française Sciences Po représenté au-dessus de l'entrée principale de l'université, le 18 avril 2018 à Paris. (Photo d'illustration)

Le logo de la prestigieuse université française Sciences Po représenté au-dessus de l'entrée principale de l'université, le 18 avril 2018 à Paris. (Photo d'illustration) - Bertrand Guay - AFP

Ce lundi matin, des inscriptions antisémites ont été découvertes à l'entrée principale du campus du 27 rue Saint-Guillaume.

Ce lundi matin, des tags antisémites ont été découverts sur les murs de l'entrée principale du campus de Sciences Po à Paris. Un acte qui a fait réagir l'Union des étudiants juifs de France qui ont partagé une photo des dégradations.

"Cette fois encore l’Université et ses valeurs sont attaquées, déplore l'association, sur son compte Twitter. Nous portons plainte [pour] injure et provocation à la haine raciale et attendons que toutes les mesures soient prises pour retrouver les auteurs"

Un dépôt de plainte en cours

Dans un communiqué de presse, Bénédicte Durand, administratrice provisoire de Sciences Po, parle d'un "acte odieux et lâche", qu'elle "condamne vivement". Elle annonce qu'un dépôt de plainte est en cours.

Ces inscriptions sont également condamnées par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur.

"Je condamne avec la plus grande fermeté les tags antisémites commis sur les murs de Sciences Po Paris ce matin, écrit-elle, sur son compte Twitter. La haine n'a pas sa place dans notre République."

Elle poursuit, "tout sera mis en œuvre pour identifier et poursuivre les responsables".

Solenne Bertrand