BFM Paris

Paris: des agents des bibliothèques et piscines en grève contre l'obligation du pass sanitaire

Des syndicats d'agents de la mairie de Paris estiment que trier les usagers ne fait pas partie de leurs fonctions et que le pass sanitaire est discriminatoire pour les populations les plus précaires.

A peine adopté, le pass sanitaire provoque déjà la fronde des agents publics de la ville de Paris. Certains d'entre-eux, comme l'intersyndicale de la Direction des Affaires Culturelles, appellent à la grève ce jeudi dans les bibliothèques et les piscines pour protester contre l'obligation de présenter un pass sanitaire dans les lieux de loisirs et de culture recevant plus de 50 personnes, en vigueur depuis le 21 juillet.

Bibliothéquaires, maîtres-nageurs, agents d'accueil... ils estiment que contrôler le pass des visiteurs ne fait pas partie de leur travail. Ils craignent d'être confrontés à la colère de certains usagers recalés à l'entrée car non titulaires du pass sanitaire, et refusent de trier les visiteurs, comme l'explique Voussad Challal, maître-nageur et délégué CGT à la ville de Paris:

"Peut-être qu'une canicule va survenir en août ou que les chaleurs vont revenir. On aura donc énormément de personnes qui vont se présenter à la piscine et forcément des gens sans pass sanitaire qui se verront refuser l'entrée. Ce sont souvent des gens qui sont dans la précarité étant donné qu'ils ne peuvent pas partir en vacances (...) Une grande partie de la population qui n'a pas accès au vaccin n'a pas accès à ce service public"

Pas de jauge réduite à 49 personnes

Malgré une réunion entre les représentants du personnel et l'adjoint de la maire de Paris en charge des ressources humaines mercredi, les agents de la ville de Paris n'ont pas obtenu que les jauges d'accueil soit abaissées à 49 personnes dans les lieux de loisirs et de culture pour contourner l'obligation du pass sanitaire.

Une dizaine de bibliothèques avaient déjà fermé leurs portes vendredi 23 et samedi 24 juillet à Paris pour protester contre le pass sanitaire.

A partir de la rentrée, les agents devront aussi présenter un pass sanitaire. Ils pourraient dans le cas contraire se voir imposer des congés sans solde.

Par Alexia Elisabeth et Louis Chahuneau