BFM Paris

Paris: Anne Hidalgo annonce la création de sept nouvelles coronapistes

La coronapiste avenue de l'Opéra à Paris.

La coronapiste avenue de l'Opéra à Paris. - BFM Paris

Dans une interview accordée au Parisien ce vendredi, la maire de Paris promet 60 kilomètres de couloirs réservés aux vélos, contre les 50 initialement prévus.

Anne Hidalgo ne s'en cache pas: elle souhaite donner davantage de place au vélo à Paris. Une volonté dont la matérialisation s'est accélérée ces derniers mois avec l'apparition des coronapistes. L'édile entend pousser le projet plus loin qu'initialement annoncé, avec la création de sept pistes supplémentaires, annonce-t-elle ce vendredi dans une interview accordée au Parisien.

"Rue Marx-Dormoy, sur les grands boulevards entre République et boulevard des Italiens, boulevard de l'Hôpital, rue Linois, avenue d'Ivry, rue Claude-Bernard, rue de la Grange-aux-Belles": Anne Hidalgo a détaillé où s'implanteront ces nouveaux couloirs réservés aux cyclistes.

Des pistes "aménagées et sécurisées"

"Cela portera le total des coronapistes à 60 km", note la maire de Paris, contre 50 km à l'origine. À date, "45 kilomètres ont déjà été réalisés", selon Anne Hidalgo. Et d'annoncer: "Par ailleurs, des pistes 'en dur' de notre plan vélo de nouvelle mandature vont être bientôt lancées, comme, par exemple, rue Lafayette".

Des aménagements sont également à prévoir rue de Rivoli. Anne Hidalgo annonce travailler sur le "doublement" de la voie réservée aux bus, aux taxis et à certains véhicules ainsi que sur le "doublement" de la piste cyclable.

Pointées du doigt pour leurs manquements, en terme de sécurité ou d'esthétisme, les coronapistes seront pérennisées. "Les plots jaunes seront retirés, annonce Anne Hidalgo, les pistes cyclables seront aménagées et sécurisées".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions