BFM Paris

Jusqu'à 20h de travaux par jour: à Aulnay, l'enfer des riverains du chantier du Grand Paris Express

Les travaux de la ligne 16 du Grand Paris sont actuellement très bruyants. Un chantier qui est devenu synonyme de nuisances permanentes pour les habitants d'Aulnay-sous-Bois.

Le bruit des pelleteuses n'en finit pas... les travaux de la ligne 16 du Grand Paris Express sont actuellement dans une phase très bruyante à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. En effet, les travaux de construction des murs souterrains ont démarré fin janvier 2020.

Le chantier débute vers 5 heures et se termine après 21 heures, parfois à 1 heure du matin. Jusqu'à 20 heures de nuisance par jour... Une situation compliquée pour les riverains qui ont vue sur les travaux.

"Le bruit je l'ai 24 heures sur 24. C'est tous les jours jusqu'au soir très tard. Au début on disait rien mais à force on a les nerfs, on ne peut plus supporter" explique Mike au micro de BFM Paris.

La fatigue se fait sentir

Alors malgré les recommandations sanitaires, les fenêtres des immeubles aux alentours restent fermées. Les riverains sont excédés. Des personnes âgées avouent ne dormir que 3 heures par nuit.

Outre la fatigue, certains habitants ont peur pour leur habitation car avec les travaux, les murs tremblent.

Une pétition lancée

Sydio, un riverain, a lancé une pétition pour demander des aménagements au niveau des horaires. Une concertation doit avoir lieu avec la société du Grand Paris, qui assure faire son possible pour réduire les nuisances.

"Nous surveillons le bruit pour nous assurer que les seuils réglementaires ne sont pas dépassés. Nous avons mis en place des palissades acoustiques pour réduire les nuisances à l'extérieur du chantier" explique la société du Grand Paris.

Contactée par BFM Paris, la société indique que les travaux sont dans une phase particulièrement bruyante. Durant les six mois que durera cette période, elle indemnisera les riverains à hauteur de 20 à 35% de leur loyer. Avec pour les foyers situés en façade du chantier, une indemnisation supplémentaire.

Emmanuelle Lebon, Eva Deroualle et Alicia Foricher