BFM Paris

Aubervilliers: une élève autiste bloquée 12 heures dans les toilettes de son collège

Djeneba, une adolescente de 12 ans qui souffre de troubles autistiques, s'est retrouvée bloquée dans les toilettes de son collège, à Aubervilliers, de 15 heures mardi à 3 heures du matin le mercredi.

Mardi après-midi, à 15 heures, Djeneba, une adolescente de 12 ans qui souffre de troubles autistiques, n'est pas rentrée chez elle après les cours. Elle est restée bloquée jusqu'à 3 heures du matin, mercredi, dans les toilettes du collège Gisèle Halimi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a rapporté France Bleu Paris.

"Le collège ne savait pas où elle était. On a commencé à s'inquiéter. Tous les habitants du quartier se sont mis à chercher la petite fille. On a fait tout Aubervilliers, Pantin, La Courneuve...", a raconté sur notre antenne Maïmouna, une amie de la famille de l'adolescente.

La famille de la jeune fille et ses proches, après une longue journée de recherches, se sont rendus au sein de l'établissement scolaire, accompagnés d'une patrouille de policiers. Les forces de l'ordre ont alors retrouvé Djeneba enfermée dans les toilettes de la cour de récréation.

Des négligences?

"Ma fille est allée faire une pause dans les toilettes et s'est retrouvée coincée et personne ne l'a vue", a expliqué le père de l'adolescente à France Bleu Paris. Si elle est depuis retournée en cours, Djeneba est "traumatisée", a décrit sa mère sur notre antenne. Ses parents ont porté plainte pour "négligence", selon la radio.

"Un certain nombre d'éléments amène à croire qu'il y a eu négligence. Il n'est pas normal qu'un enfant, quel qu'il soit, puisse être enfermé dans un collège de 15 heures à 3 heures du matin", s'est indigné sur notre antenne Sofienne Karroumi, élu de l'opposition à Aubervilliers, qui a participé aux recherches mardi soir.

Plusieurs zones d'ombre n'ont pas encore été éclaircies. La famille souhaite notamment comprendre comment aucune personne du collège, comme un agent d'entretien, n'a pu se rendre compte que l'adolescente était enfermée dans les toilettes.

Le rectorat enquête

Dans un communiqué, Daniel Auverlot, le recteur de l'académie de Créteil, a indiqué avoir demandé à ses services "d'engager toutes les démarches nécessaires à la parfaite compréhension des raisons qui ont conduit à ne pas retrouver cette élève dans des délais plus brefs". Il a également proposé à la famille "un accompagnement" afin de permettre à la jeune fille de poursuivre sa scolarité dans les meilleures conditions.

Sur Twitter, Stéphane Troussel, le président du département de la Seine-Saint-Denis, a demandé à l'Education nationale et à la police de faire "toute la lumière sur les circonstances qui ont conduit à la mise en danger de cette collégienne".

Clément Boutin Journaliste BFMTV