BFMTV

En Paca, la crainte des conséquences du réchauffement climatique sur la santé

Allergies à répétition et maladies tropicales pourraient devenir le pain quotidien des habitants du Sud-Est.

C'est un rapport alarmant, récemment rendu par le Groupe régional d'experts sur le climat (Grec). En région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, les habitants risquent d'être durement affectés dans les décennies à venir par de nouvelles maladies tropicales ou des allergies récurrentes.

"J'ai l'impression d'avoir plus d'allergies qu'avant", confie un habitant à notre antenne. "Les moustiques tigres, il y en a de plus en plus, ils sont de plus en plus gros et quand ils piquent ça fait vraiment mal", s'inquiète une autre.

Allongement de la saison des pollens

Selon le Grec, les habitants seront davantage confrontés aux allergies notamment car la saison des pollens s'allonge déjà chaque année dans le secteur.

"Depuis deux-trois ans déjà, ça se ressent au niveau des pathologies. Les personnes qui en font régulièrement, elles ont un traitement de fond et maintenant ce type de personnes ont des traitements de fonds toute l'année alors qu'avant elles faisaient trois mois par an ou six mois", abonde Sonia Fleutot, préparatrice en pharmacie.

Prolifération des bactéries

Mais les conséquences du réchauffement climatique sur la santé ne s'en tiennent pas là: dans la mer et les canalisations risquent de proliférer des bactéries. L'apparition de nouvelles maladies tropicales, avec la multiplication des moustiques tigres, est aussi crainte.

"Ce qui peut se passer, c'est que des personnes qui vont dans des zones tropicales où circulent des virus, comme le virus de la dengue ou le virus chikungunya, ou le virus Zika, eh bien ces personnes qui ont été infectées à l'étranger reviennent en France, soit piquées par ces moustiques, et avec la présence du moustique tigre il peut y avoir une propagation locale", indique Arnaud Fontanet, médecin épidémiologiste à l'Institut Pasteur de Paris.

Des moustiques qui, l'an dernier, ont fait contracter le virus Zika à trois personnes dans le Var. Une première sur le sol français.

Emma Arnau avec Juliette Andrieux et Clarisse Martin