BFMTV

CARTE. L'été 2021 a-t-il été particulièrement "mauvais" dans votre département?

Les données de Météo France pour les mois de juillet et août confirment que l'été était pluvieux et moins ensoleillé que d'habitude dans une large partie du pays. Un été "maussade" mais rassurant dans le contexte du réchauffement climatique.

L'été 2021 était-il "pourri" ? De nombreux Français ont tout en cas eu cette impression. Et lorsqu'on consulte les données de Météo-France, on observe effectivement que les précipitations étaient plus fortes et le soleil moins présent dans une large partie du pays.

La carte ci-dessous indique si l'été a été pluvieux, peu ensoleillé ou "normal" dans 80 stations de France métropolitaine. Cliquez sur la station qui vous intéresse ou écrivez le nom/numéro de votre département dans la barre de recherche.

Comme on peut le voir sur la carte, l'été 2021 était moins ensoleillé (-10% par rapport aux normales de saison) et également très pluvieux. D'après les données de Météo-France, il s'agit même de l'été le plus humide depuis 2014 (40% de précipitations en plus par rapport à la normale). Quasiment toute la France métropolitaine est concernée, excepté le pourtour méditerrranéen.

Un "répit climatologique"

Si l'été 2021 est le moins chaud depuis 2014, sa température moyenne n'en demeure pas moins légèrement au dessus des normales de saison (+0,5°C) rappelle Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France.

"On a l'impression qu'il s'agit d'un été frais car il fait suite à six été chauds voire exceptionnels (...) Or il ne s'agissait pas vraiment d'un été 'pourri', plutôt d'un été contrasté. La première quinzaine de juin était la deuxième plus chaude derrière 2003, contrairement aux premières quinzaines de juillet et août, fraîches."

Si de nombreux français auraient préféré avoir des températures plus élevées cet été, le climatologue de Météo-France Matthieu Sorel rappele à quel point les Français ont été "chanceux" cet été, comparé aux Italiens, aux Grecs ou aux Espagnols.

"Il s'agit d'un répit par rapport à ce qu'on va connaître dans les années à venir. Nous ne devrions pas revivre d'été comme ça dans la prochaine décennie mais revenir vers des saisons chaudes et sèches."

Comment expliquer les températures de cet été?

C'est l'anticyclone des Açores qui est en partie responsable de cette situation. Alors que l'été, il s'étend d'habitude sur la France, il s'est replié fin juin 2021 sur l'Atlantique, exposant l'Hexagone aux "gouttes froides", c'est à dire des masses d'air froid en altitude dont l'interaction avec l'air plus chaud en surface engendre pluie et baisse de température. Depuis la mi-août, la situation est revenue à la normale.

Si cet été peu ensoleillé et très arrosé paraît singulier à notre époque, il s'avère en fait similaire à ceux du début des années 2000 selon Météo-France.

Louis Tanca Journaliste BFMTV