BFMTV

Canicule: nombreux départs de feu dans le Gard, neuf maisons brûlées

De nombreux incendies se sont déclarés dans les végétations du Gard. Le préfet des Bouches-du-Rhône a décidé d'envoyer des renforts à ses voisins.

Les sapeurs-pompiers ont fait état vendredi soir de nombreux départs de feux dans le Gard, département où le record absolu de température en France a été battu (45,9°C). A 22 heures, les pompiers, qui ont pu intervenir simultanément sur quelque 31 départs de feu liés à la canicule, déploraient six blessés légers, dont quatre parmi leurs rangs.

Au total, 460 ha de végétation sont partis en fumée dans les sept communes impactées. Neuf habitations ont été brûlées, et deux chevaux tués dans divers incendies dans le département.

Quelque 150 hectares ont été brûlés à Garons, deux maisons ont été détruites à Montfrin, et 50 hectares ont été brûlés à Vauvert, ont-ils précisé dans un communiqué. Dans cette dernière localité, vingt habitations ont été évacuées par précaution.

L'A54 a été coupée dans les deux sens entre Nîmes et Arles (Bouches-du-Rhône), en raison d'un incendie, a par ailleurs rapporté Vinci Autoroutes, qui demande aux automobilistes d'éviter le secteur pour faciliter le travail des pompiers.

550 pompiers et gendarmes déployés 

Cet incendie cause d'importants embouteillages dans un département toujours accablé par la chaleur en soirée, d'autant qu'une route nationale proche, la N113, est également coupée. En visite en milieu d'après-midi au centre zonal opérationnel de crise de Marseille, où est coordonnée l'action publique pour tout le sud de la France frappé par la canicule, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait notamment passé en revue les moyens mis en alerte contre les feux de forêt, dont la saison de plus haut risque commençait vendredi, avec plusieurs semaines d'avance cette année.

Au total, près de 300 sapeurs-pompiers du Gard et 150 gendarmes sont à pied d'oeuvre dans le département, et des renforts sont attendus des départements voisins. Au niveau des moyens aériens, six canadairs, un dash et un tracker sont engagés, avec de très fréquents largages d'eau. 

Le préfet des Bouches-du-Rhône a indiqué dans la soirée qu'il avait demandé l'envoi de "renforts dans le Gard". 

Robin Verner avec AFP