BFMTV

Victoire électorale du Parti républicain à Hawaï

BFMTV

HONOLULU - Le Parti républicain a renoué samedi avec la victoire à Hawaï à la faveur d'une élection législative partielle. C'est la première fois...

HONOLULU (Reuters) - Le Parti républicain a renoué samedi avec la victoire à Hawaï à la faveur d'une élection législative partielle.

C'est la première fois en vingt ans que Hawaï, où est né Barack Obama, envoie un républicain au Congrès.

Charles Djou, conseiller municipal de Honolulu, a été élu à la Chambre fédérale des représentants avec 39,5% des voix, exploitant les divisions du Parti démocrate, incapable de présenter une candidature unique.

Deux démocrates étaient en lice dans cette "triangulaire": Colleen Hanabusa a réuni 30,8% des suffrages; Ed Case 27,6%.

L'élection partielle a été provoquée par la démission du démocrate Neil Abercrombie, qui en était à son onzième mandat mais brigue aujourd'hui le poste de gouverneur.

La victoire de Charles Djou ne modifie pas les rapports de force parlementaires à Washington mais, à l'approche des élections législatives intermédiaires de novembre, elle est un signe encourageant pour le Parti républicain.

Pour espérer retrouver une majorité à la Chambre des représentants, le "Grand Old Party" devra reconquérir en novembre une quarantaine de sièges parmi ceux tenus par les démocrates.

"Le message que nous avons envoyé ce soir, c'est qu'aucune circonscription n'appartient à un parti politique, un syndicat ou un lobby", a dit Charles Djou.

Son élection pourrait être de courte durée cependant puisque son poste sera de nouveau en jeu lors des élections de "midterm", et que les démocrates entendent bien cette fois présenter une candidature unique.

Travis Quezon, Henri-Pierre André pour le service français