BFMTV

Un militaire français membre de la force Barkhane mort accidentellement en opération au Tchad

Le brigadier-chef Andy Fila, mort ce vendredi au Tchad.

Le brigadier-chef Andy Fila, mort ce vendredi au Tchad. - Etat-Major des Armées

Andy Fila, soldat français âgé de 25 ans, est mort "accidentellement" en opération extérieure au Tchad ce vendredi.

Un militaire français membre de la force Barkhane est mort "accidentellement" en opération au Tchad ce vendredi, a-t-on appris de l'État-Major des Armées.

Andy Fila, âgé de 25 ans et père d'un enfant, était brigadier-chef du 14e régiment d’Infanterie de Soutien Logistique Parachutiste (RISLP) de Toulouse.

Touché par une explosion

Ce vendredi, "alors qu'il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique de la base de Kossei à N'Djamena au Tchad, le brigadier-chef, électromécanicien frigoriste de la force Barkhane est mortellement touché par l'explosion d'un équipement", rapporte le communiqué du ministère des Armées. "En dépit de la prise en charge immédiate par les secours sur place, il décède des suites de ses blessures", est-il précisé dans le document.

Une enquête de la gendarmerie prévôtale est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l'accident, ajoute encore le ministère.

À l'Assemblée nationale, à la demande du député LR Thibault Bazin, les députés ont rendu spontanément hommage à ce soldat, en observant une minute de silence, en marge de l'examen du projet de loi bioéthique.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV