BFMTV

Un an après, hommage aux victimes de la tuerie d'Orlando, le pire attentat depuis le 11-Septembre

Il y a un un an, Omar Mateen, proclamant son allégeance à Daesh, débarquait dans une boîte de nuit homosexuelle d'Orlando, en Floride, le Pulse, et y abattait 49 personnes. Ces lundi et mardi, la ville de Floride a mis en place plusieurs cérémonies d'hommage.

Pour qui sonne le glas..., lançait un roman d'Ernest Hemingway à la suite d'un poète anglais. Ce lundi, à Orlando, en Floride, les églises, comme le signale ici le site du Guardian, ont fait sonner le leur en l'honneur de la mémoire des victimes de la tuerie opérée par Omar Mateen, qui a prêté allégeance à Daesh, dans la boîte de nuit homosexuelle du Pulse d'Orlando, le 12 juin 2016. Synchrones, les paroisses se sont arrangés ce lundi pour tinter à l'unisson et ce, à 49 reprises, chaque coup de cloche pour un des clients de la discothèque tombés lors de ce qui devait être une simple "soirée latine" dans l'établissement nocturne.

Ces 49 meurtres ont fait du massacre du Pulse la pire tuerie de masse dans l'histoire récente des Etats-Unis. 

Cérémonie intime et rassemblement public

Les autorités locales ont également décrété que ce jour de commémoration serait un jour consacré à "l'amour et à la gentillesse." Les cérémonies doivent s'étendre sur vingt-quatre heures. La première d'entre elles s'est déroulée au coeur de la nuit de lundi à mardi. Elle était réservée au cercle restreint des survivants, des employés du Pulse et de membres de l'administration. 

Sur les coups d'une heure du matin, précédant de peu le triste anniversaire Omar Mateen étant passé à l'action aux alentours de 2h du matin, 49 "anges" ont débarqué sur le parking de la discothèque ensanglantée il y a douze mois. Il s'agissait de personnes vêtues de blanc, des ailes fixées dans le dos, venues pour entourer le Pulse. Sur le site de CBS News, un reporter raconte:

"Les mêmes personnes revêtues de grandes ailes blanches protégeaient les familles et les proches dans les jours qui ont suivi la tuerie l’an dernier pour qu'ils puissent faire leur deuil dans l’intimité… On jouait de la musique douce et des anges tenaient des bougies, le dos tourné à la boîte de nuit alors que la famille se réunissait derrière eux."

Dans la soirée, un rassemblement doit avoir lieu dans le centre-ville d'Orlando. L'hommage reprendra ensuite le chemin du Pulse pour une dernière cérémonie. 

Robin Verner