BFMTV

Turquie: quatre morts et une centaine de blessés dans l'explosion d'une usine de feux d'artifice

La police turque, le 12 décembre à Ankara. (Photo d'illustration)

La police turque, le 12 décembre à Ankara. (Photo d'illustration) - Adem ALTAN

Une puissante explosion survenue ce vendredi dans une usine de feux d'artifice a fait au moins quatre morts et une centaine de blessés dans le nord-ouest de la Turquie.

Au moins quatre personnes ont été tuées et une centaine blessées vendredi par une puissante explosion survenue dans une usine de feux d'artifice en Turquie, ont annoncé les autorités.

L'explosion, qualifiée d'"accident industriel" par les secouristes, est survenue en fin de matinée à Hendek, dans la province de Sakarya, dans le nord-ouest de la Turquie.

97 victimes hospitalisées

"Pour l'instant, quatre de nos concitoyens sont morts (...) et 97 blessés ont été transportés à l'hôpital", a indiqué le ministre de la Santé Fahrettin Koca, lors d'une conférence de presse sur place.

Le ministre de l'Intérieur Süleyman Soylu a indiqué que trois employés de l'usine étaient encore portés disparus. L'incendie a par ailleurs été maîtrisé, a-t-il déclaré en début de soirée.

Après l'explosion, un impressionnant champignon de fumée blanche s'est élevé à plusieurs centaines de mètres dans le ciel au son du crépitement des feux d'artifice dans l'usine, selon les images diffusées par les chaînes de télévision turques.

Plusieurs explosions consécutives

D'après des témoins cités par les médias locaux, la détonation a été ressentie dans un rayon d'une cinquantaine de kilomètres, certains habitants ayant d'abord cru qu'il s'agissait d'un séisme.

L'intervention des secours a été compliquée par les explosions qui ont continué de se produire dans les heures qui ont suivi la déflagration initiale, selon les autorités.

Signe de la préoccupation des autorités, le président Recep Tayyip Erdogan a dépêché trois ministres sur place.

En 2009 et 2014, deux explosions s'étaient déjà produites dans la même usine, faisant deux morts et une quarantaine de blessés, selon les médias turcs.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV