BFMTV
International

Trump invite ses amis golfeurs à l’aider à recruter les membres du gouvernement

Donald Trump à Palm Beach en Floride le 28 décembre 2016.

Donald Trump à Palm Beach en Floride le 28 décembre 2016. - Don Emmert - AFP

Dans un enregistrement audio daté du mois de novembre et diffusé ce week-end par le média américain Politico, Donald Trump invite les membres de l’un de ses clubs de golf à participer aux entretiens pour choisir les futurs membres de son gouvernement.

Nouvelle preuve de la désinvolture du président américain, quelques semaines seulement après son investiture : le site Politico a diffusé samedi un enregistrement dans lequel Donald Trump invite les membres de son club de golf à participer à des entretiens pour recruter ses futurs ministres. C’était en novembre dernier, deux semaines à peine après sa victoire face à Barack Obama, lors d’un cocktail organisé dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey. Alors en pleines discussions pour former son futur cabinet, le milliardaire américain a invité son assistance à se joindre à lui le lendemain pour assister aux nombreux rendez-vous qu’il avait planifiés. "Nous avons beaucoup d’entretiens demain – des généraux, des dictateurs, un peu de tout", a-t-il lancé avant d’ajouter : "Vous devriez venir. Ça va être marrant. Nous allons vraiment travailler demain. Nous avons des entretiens toutes les 15-20 minutes avec différentes personnes qui formeront notre gouvernement".

Donald Trump précise ensuite que cette journée sera notamment consacrée au choix du futur secrétaire du Trésor et du secrétaire d’Etat. "Tout le monde sera là donc si vous voulez venir, cela va être incroyable… vous devriez venir !", a-t-il déclaré aux fidèles membres de son club, qu’il qualifie de "personnes spéciales".

Manque de discrétion

Ces révélations viennent étayer les nombreux reproches faits au président américain sur son manque de discrétion. Selon le média américain Politico, "il apparaît que Trump a souvent envie d’inclure ses amis dans le processus de prise de décision". Lors du tir d’un missile balistique nord-coréen le 12 février dernier, le milliardaire n’avait ainsi pas hésité à discuter de la réponse à apporter lors d'un dîner organisé en compagnie du premier ministre japonais, mais aussi de nombreux invités, dans sa maison de Mar-a-Lago, à Palm Beach. Des personnalités présentes avaient alors publié des photos sur Facebook, capturées par le Huffington Post, suscitant l’inquiétude d’experts en sécurité et de responsables démocrates.

Suite à la diffusion de l’enregistrement audio par Politico, la porte-parole de la Maison Blanche a déploré que ces propos aient été "sortis de leur contexte". Elle a également nié que Donald Trump ait invité des membres de son club de golf à participer à ces entretiens, mais a soutenu que le président ne faisait que décrire le processus de recrutement des membres du gouvernement.

Mélanie Rostagnat