BFMTV

Syrie: 18 civils tués dans des bombardements sur Afrine

18 civils ont été tués ce jeudi dans ds bombardements turcs sur la ville d'Afrine

18 civils ont été tués ce jeudi dans ds bombardements turcs sur la ville d'Afrine - Zein al-Rifai - AFP

L'offensive turque sur la ville d'Afrine (Syrie) continue ce vendredi. Au moins 18 civils ont été tués dans des bombardements.

Au moins 18 civils, dont cinq enfants, ont été tués ce vendredi dans des tirs d'artillerie des forces turques sur la ville d'Afrine, dans l'enclave kurde du nord-ouest syrien, cible d'une offensive d'Ankara, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Une offensive lancée depuis janvier

"Il y a des combats à la périphérie nord de la ville", a précisé l'OSDH, alors que l'offensive turque, menée depuis le 20 janvier avec des rebelles syriens, vise à chasser de la région d'Afrine la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) qu'Ankara qualifie de "terroriste".

Ces combattants kurdes sont pourtant des alliés précieux de Washington dans la lutte contre les jihadistes du groupe Etat islamique en Syrie. 

30.000 civils ont fui Afrine

Ankara dément prendre pour cible les civils et assure viser uniquement des positions militaires, mais selon l'OSDH, une ONG disposant d'un vaste réseau d'informateurs dans la Syrie en guerre, au moins 245 civils, dont 41 enfants, ont péri depuis le début de l'offensive turque.

La ville d'Afrine est quasi-encerclée par les forces pro-Ankara, à l'exception d'un unique couloir utilisé par les civils qui fuient par millier la cité en direction du sud de l'enclave. Ce couloir leur permet d'atteindre des zones tenues par le régime syrien.

Plus de 30.000 civils ont ainsi quitté Afrine en 24 heures pour échapper aux bombardements, avait annoncé jeudi l'OSDH.

M. F. avec AFP