BFMTV

Russie: des SMS anti-Poutine en direct à la télévision

Le président russe Vladimir Poutine face à un journaliste lors de l'émission "Ligne Directe", le 15 juin 2017 à Moscou

Le président russe Vladimir Poutine face à un journaliste lors de l'émission "Ligne Directe", le 15 juin 2017 à Moscou - Kirill KUDRYAVTSEV, AFP

Plusieurs SMS anti-Poutine se sont affichés en direct à la télévision, alors que le président russe répondait à une interview.

"Trois mandats présidentiels, c'est assez!", "Quand cesserez-vous de violer la Constitution?": des commentaires de Russes mécontents ont troublé jeudi la séance annuelle de questions-réponses à Vladimir Poutine, en apparaissant sur l'écran de millions de téléspectateurs.

Cette émission intitulée "Ligne Directe", à l'organisation bien huilée et au déroulé habituellement prévu jusque dans ses moindres détails, invite les Russes à poser leurs questions directement au président, notamment par SMS.

Pour cette quinzième édition, plus de deux millions de questions ont été reçues, dont certaines, très critiques, se sont affichées dans un cadre bleu à droite de l'écran de la chaîne publique.

L'affichage des SMS supprimé

"Poutine, tu espères vraiment que le peuple croit à ce cirque avec ces questions montées de toutes pièces?", ont ainsi pu lire les spectateurs de cette émission à fort audimat.

"Au revoir, Vladimir Vladimirovitch!", s'est ensuite affiché sur l'écran, alors que le président n'a toujours pas annoncé s'il était candidat à l'élection présidentielle prévue en mars 2018.

Quelques minutes après, le cadre bleu disparaissait de l'écran. Cette séance de questions-réponses se tient trois jours après l'arrestation de plus de 1.720 manifestants sortis dans les rues à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny, à Moscou et dans plusieurs villes russes.

Au cours de cette émission, le président répond à des questions triées sur le volet et portant sur un large éventail de sujets, allant des retraites aux questions internationales.

G.D. avec AFP