BFMTV

RDC : près de 3.000 victimes de violences sexuelles en six mois

BFMTV

Près de 3.000 personnes, en grande majorité des femmes, ont subi des violences sexuelles entre janvier et juillet dans deux provinces de l'est de la République démocratique du Congo, où sévissent des groupes armés.

"Au cours du premier semestre de l'année 2014, (l'hôpital) Heal Africa a identifié 2.829 survivants de violences sexuelles dans les provinces du Nord-Kivu et du Maniema", indique un communiqué de l'hôpital, basé à Goma, capitale du Nord-Kivu. Une part importante de ces victimes ont été "violées avant 2014", ajoute-t-il.

"L'hôpital a enregistré 1.679 incidents qui se sont vraiment produits sur le premier semestre et en a pris en charge 1.573", a précisé Ferdinand Mugisho, chargé de communication de l'hôpital. Heal Africa, spécialisé dans l'aide aux victimes, n'a pas pu toutes les soigner, car "certaines sont trop loin" ou "d'autres ont la famille qui ne les encourage pas à venir si les blessures ne sont pas très graves", a t-il ajouté.

Les violences sexuelles sont un véritable fléau en République démocratique du Congo, avec deux décennies de conflit chronique dans sa moitié Est. Fin avril, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a appelé le gouvernement à "faire davantage" dans la lutte contre ces violences, même si des efforts sont en marche.

V.P. avec AFP