BFMTV

Raid de la coalition sur des forces pro-kadhafi à Misrata

VIOLENTS COMBATS EN LIBYE

VIOLENTS COMBATS EN LIBYE - -

BEYROUTH (Reuters) - Des avions de la coalition internationale ont bombardé mercredi des positions tenues par les forces loyales à Mouammar Kadhafi...

BEYROUTH (Reuters) - Des avions de la coalition internationale ont bombardé mercredi des positions tenues par les forces loyales à Mouammar Kadhafi dans la ville libyenne de Misrata, a rapporté un habitant contacté par téléphone.

Ces raids aériens, ajoute-t-on de même source, ont entraîné un arrêt des tirs de l'artillerie et des blindés de Kadhafi sur Misrata.

Mais ce même habitant a indiqué par la suite que des tireurs embusqués des forces loyales à Kadhafi avaient ouvert le feu sur un hôpital, faisant au moins trois morts et trois blessés graves.

"Cela a commencé il y a une demi-heure", a dit Saadoun, de nouveau contacté par téléphone par Reuters vers 12h00 GMT. "Les snipers tirent sur l'hôpital dont les deux entrées principales sont soumises à une véritable attaque. Personne ne peut entrer ni sortir", a-t-il dit.

D'autres tireurs embusqués auraient tué deux personnes dans le centre de la ville.

Ses informations n'ont pu être vérifiées.

La troisième ville de Libye, située à 200 km à l'est de Tripoli, est au main des insurgés mais est le théâtre de violentes attaques des forces régulières qui auraient fait des dizaines de morts.

Selon Saadoun, les raids ont visé une base aérienne située au sud de la ville, où sont regroupées les forces régulières. "Ils n'ont pas tiré un seul obus d'artillerie depuis cette frappe aérienne", a-t-il ajouté.

A Londres, le Premier ministre britannique, David Cameron, s'est dit très préoccupé par les événements en cours à Misrata et le sort réservé à sa population par les forces du régime Kadhafi.

Mariam Karouny; Henri-Pierre André pour le service français

REUTERS