BFMTV

Quel prénom pour le bébé de Meghan Markle et du Prince Harry?

Si les parents du dernier bébé de la famille royale disent "encore hésiter" sur le prénom, les parieurs misent sur "Arthur", "Philippe" ou encore "James".

Meghan Markle et le Prince Harry sont parents depuis ce lundi matin d'un petit garçon. Un communiqué de Buckingham palace précise que la naissance a eu lieu à 05h26 et que le bébé pèse 3,3 kilos. En revanche, le prénom de cette nouvelle altesse royale n'a pas été révélé. 

Le Prince Harry, qui a annoncé l'événement à la presse, a déclaré que bien le bébé soit né avec "un peu de retard", Meghan Markle et lui réfléchissaient "toujours à un prénom".

Le journal britannique The Sun rappelle que les prénoms des deux premiers enfants de Kate Middleton et du Prince William, Charlotte et George, ont été connus rapidement, deux jours après les accouchements. Celui du troisième, Louis, quatre jours plus tard.

Que disent les bookmakers?

Les curieux peuvent donc chercher chez les bookmakers britanniques sur quels prénoms les parieurs ont le plus misé. Arthur et Philippe - comme le mari de la reine Elizabeth II - sont pour le moment les prénoms de garçons les plus pariés, explique The Independent, avec une cote de 5 contre 1 pour le premier, 6 contre 1 pour le second.

Les patronymes Albert et James sont également plébiscités, peut-on lire dans le quotidien Express, ainsi qu'Alfred et Alexander. Ce dernier patronyme pourrait être un hommage à la reine Elizabeth II, dont le deuxième prénom est Alexandra.

Des prénoms déjà utilisés

Comme le note The Independent, le prénom Arthur a déjà été utilisé plusieurs fois par la famille royale britannique. Mais c'est actuellement le deuxième prénom du prince Louis de Cambridge, il est donc possible qu'il ne fasse même pas partie des choix potentiels des nouveaux parents. Le prénom James est également pris, par le vicomte Severn, James Mountbatten-Windsor. Il s'agit du fils du comte de Wessex, dernier enfant d'Élizabeth II.

Si les prénoms en tête chez les bookmakers semblent tout à fait envisageables pour un bébé royal britannique, jusqu'à l'annonce du sexe ce lundi, la grande majorité des parieurs avaient misé sur la naissance d'une fille. C'était le prénom Diana, d'après la mère des princes William et Harry, qui arrivait en tête.

Salomé Vincendon